Édifices religieux de Vence

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Retour Ville de Vence


La ville de Vence possède un riche patrimoine religieux : églises, chapelles, oratoires. Cette liste inventorie les principaux édifices religieux.
Note : cette liste n'est pas exhaustive.


Inventaire

La Cathédrale





Pictos recherche.png A voir sur la page de Vence


Chapelle des pénitents Blancs

Photo Clément POLLET



Au XVIe la confrérie de la Miséricorde s’installe dans la chapelle Sainte Agathe. La confrérie ayant un rôle humanitaire face à la pauvreté, la maladie et la mortprendra le nom de "Pénitents Blancs" en 1560.
La chapelle prend alors le nom de Saint Bernardin, patron de cette communauté religieuse.
En 1614, l’Evêque de Vence Monseigneur Pierre du VAIR accorde à cette confrérie des statuts nouveaux. Il fait transformé la chapelle en ajoutant une sacristie, une coupole ajourée de quatre fenêtres et un clocheton.
A noter : La coupole en tuiles vernissées polychromes.
La chapelle est aujourd’hui un lieu désacralisé et servant de lieu d’exposition dédié aux arts plastiques.


Chapelle classée aux monuments historiques en 1944[1] .

La chapelle du Rosaire des dominicaines de Vence dite "chapelle Matisse"

Projet de représentation pour la douzième station du chemin de croix -
Photo J-P GALICHON



Le projet de la chapelle du Rosaire est né de la rencontre de MATISSE et de Monique BOURGEOIS, jeune infirmière qui le soigna en 1941 après une intervention chirurgicale, avant de devenir sa confidente. En 1946 elle rentre dans la communauté des Dominicaine et en 1947, elle fait part à MATISSE de son projet d'agrandir la chapelle. Avec l'aide du frère RAYSSIGUIER et du père COUTURIER l'artiste propose un premier projet qui sera approuvé par les architectes Auguste PERRET et Louis MILON.
Henri MATISSE travailla de 1948 à 1951 sur la conception et la décoration de cette chapelle. C'est une équipe d'architectes, de religieux et d'entrepreneurs qui aidât le peintre dans la réalisation de ce que lui même qualifié en 1951 de "mon chef-d’œuvre".
La première pierre fut posée par Monseigneur Paul RÉMOND évêque de Nice le 11 décembre 1949. La consécration de l'édifice ayant lieu le 25 juin 1951 sans la présence d’Henri MATISSE malade.
La chapelle est visible de la commune par son toit recouvert de tuiles blanches et bleues et par sa croix de fer forgé de 13 mètres. Le choix des couleurs par l'artiste a revêtu la plus grande importance. En effet l'autel réalisé an pierre du Gard rappelle la couleur des hosties , la couleur des vitraux jaune rappelle la lumière du soleil (aussi celle de Dieu);le vert celle de la nature et le bleu la teinte du ciel méditerranéen.
Trois "tableaux" ("Saint Dominique", "La Vierge et l’enfant" et "le Chemin de Croix") réalisés au trait sur des céramiques blanches décorent la chapelle.
Chapelle inscrite aux M.H depuis 1965 [2].

Chapelle Sainte-Colombe



Chapelle rurale construite près de l'ancienne voie romaine assurant la liaison de Piacenza au Rhône en passant par Cimiez (Nice) . La présence d'une chapelle remonterait au XIIe siècle.
Le clocher en tuiles polychromes et un ajout datant du XVIIe.
Avec les terres attenantes, elle formait un prieuré.
La chapelle est entretenue par une association.

Chapelle Sainte-Élisabeth



Chapelle rurale de style roman datant probablement du dernier quart du XIVe siècle. Les fresques de la voûte sont attribuées à Jacques CANAVESI.
Derrière l'autel un retable décrit la rencontre entre Sainte Élisabeth et la Vierge Marie.
Clocher en tuiles polychromes, inspiré de celui des Pénitents Blancs datant du XIXe siècle.
Chapelle située dans le quartier des Cayrons, sur la route de Cagnes.

Chapelle inscrite aux M.H. depuis 1927[3].

Chapelle Saint-Lambert



Chapelle édifiée par la population Vençoise en remplacement d'une chapelle plus ancienne. Elle fut inauguré le 26 mai 1881 comme indiqué au dessus de la porte par Monseigneur TERRIS évêque de Fréjus. La légende rapporte que Saint Lambert, évêque de Vence de 1114 à 1154, aimait venir se recueillir dans le creux de ce vallon. La source proche eu la réputation de faire des miracles et l'on construisit une chapelle qui devint lieu de pèlerinage.

Chapelle Notre Dame de la Pitié ou Chapelle Sainte Anne



Chapelle édifiée à la demande de l'évêque de Vence Pierre Du VAIR, elle a été placée sous le vocable de Notre Dame des Douleurs. Elle fut consacrée en 1617 et abritait la confrérie vençoise des mères de famille. Des modifications furent apportées au bâtiment par ajout de deux chapelles donnant ainsi a l'ensemble la forme d'une croix. Le clocher-mur ainsi que les vitraux datent de 1871.
Dans le chœur se trouve un retable datant d'environ 1700.

Chemin du Calvaire

Notre Dame de Larrat

Chapelle dite "Grande Chapelle" datant de 1701 par la volonté de l'évêque de Vence François de BALBIS de BERTON de CRILLON.
Cette chapelle fait parti d'un ensemble de six chapelles inscrites aux M.H [4].
A l'origine le chemin du calvaire comprenait onze chapelles chacune retraçant une station du Calvaire du Christ. La plupart de ces chapelles sont à l'état d'abandon. Ce calvaire fut très abîmé durant la révolution de 1789. Une restauration fut exécuté en 1810. La grande chapelle ou Notre Dame de Larrat est accolée a un ancien prieuré. Elle avait un clocher aujourd'hui disparu.


Autres chapelles


Chapelle Notre Dame



Chapelle désacralisée et habitée par un particulier.
Les vitraux sont du maître verrier Ernest Boursier Mougenot.

Chapelle Saint-Raphaël


Chapelle édifiée sur un éperon rocheux. Église de l'ancienne paroisse de Malvan rattachée à Vence en 1792. Cette chapelle dont l'abside date du XIVe siècle a été rénovée en 1988. Des ruines de l'ancien village des Malvans et du château sont visibles à proximité de la chapelle.


Autres chapelles

  • Chapelle Sainte Bernadette autrefois chapelle Saint Jacques ( elle fait partie de l’ancien hôpital du même nom aujourd’hui transformé en maison de retraite)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références