Édifices religieux de Strasbourg

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour à la page Strasbourg - Les pasteurs, les curés, les sœurs
Retour à la page Strasbourg - Patrimoine


La ville de Strasbourg possède un riche patrimoine religieux : églises, monastères, couvents, congrégations religieuses et autres statues d'angle de rues. Cette liste classe les édifices religieux par arrondissement et les bâtiments par type.


Sommaire

La cathédrale Notre-Dame

Histoire

La cathédrale

Localisation : Place de la Cathédrale.


Photographies

Extérieurs

Intérieur

Horloge Astronomique

Les curés de la cathédrale

Prénom(s) NOM Période Observations
Charles JAEGLE 1803-1811  
Henri VION 1811-1839 Décédé en 1839  
Nicolas DOYEN 1839-1848 Décédée en 1882.  
Charles SPITZ 1848-1880 Décédé en 1880.  
Félix KORUM 1880-1881 Évêque de Trêves. Décédé en 1921  
Charles MARBACH 1881-1891 Décédé en 1916  
Gustave KELLER 1891-1893  
Alphonse KIEFFER 1893-1917  
Joseph GRANDADAM 1917-1926  
Cyrille RIEHL 1926-  
- -  
- -  
- -  


^ Sommaire

Les archiprêtres de la Cathédrale

Monseigneur Saurine, évêque du diocèse de Strasbourg, crée le poste d'archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg, en application de l'ordonnance ministérielle du 08/02/1811. Ne sont concernées que les paroisses importantes ou prestigieuses. Le curé est en conséquence un archiprêtre. La création de poste devient effective à compter du 01/10/1811. Auparavant, l'animation était assurée par un chapitre de châmoine et un curé de la paroisse Saint-Laurent. Le poste est confié à Monseigneur Henri VION.


Prénom(s) NOM Période Observations
Henri VION 1811-1839 Né Jean Jacques Henri VION à Sélestat vers 1766, décédé à Strasbourg le 05/02/1839 au 6 Vieux marché aux cerises.
Fils de Robert VION, boulanger, et de Marie Anne DENGLER.
Châmoine titulaire, archiprêtre de la cathédrale, vice-président de la fabrique, membre du conseil ecclésiastique.
Source : Décès - Archives Départementales du Bas-Rhin, D-1839 Acte P64/103 N° 240.  
Nicolas DOYEN 1839-1848 Il décède en 1882  
Charles SPITZ 1848-1880 Né à Stotzheim le 29/01/1808, décédé en 1880. Inhumé dans le parc de la maison de retraite Saint-Charles à Schiltigheim.
Ordonné prêtre en 1832.
Supérieur au Petit Séminaire de Strasbourg.
Supérieur des sœurs de la charité de Strasbourg.
Archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg (nommé en novembre 1848).
Fondateur la clinique de la Toussaint à Strasbourg en 1858 et de l’orphelinat Saint-Charles à Schiltigheim en 1868, établissements existants en 2016.
Voir Sotzheim - Les titulaires de la Légion d'honneur.  
Félix KORUM 1880-1881 Né à Wickerschwihr le 02/11/1840, décédé le 04/12/1921. Inhumé en la cathédrale de Trèves.
Ordonné prêtre le 23/12/1865.
Archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg en 1880.
Ordonné évêque par le pape à la basilique Saint-Pierre de Rome le 14/04/1881. Évêque de Trèves.  
Charles MARBACH 1881-1891 Né à Wissembourg le 21/11/1841, décédé à Wissembourg en 1916.
Fils de Philippe MARCBACH, cordonnier, et de Geneviève WOERFFLER.
Vicaire à Colmar (paroisse Saint-Martin). Vicaire à Turckheim.
Professeur au Petit Séminaire de Strasbourg en 1867.
Prédicateur à la cathédrale de Strasbourg en 1873.
Curé de Gerstheim en 1879.
Curé de Schirmeck en 1880.
Archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg en 1881.
Évêque auxiliaire de Strasbourg en 1891.
Sur injonction des autorités allemandes, il renonce à sa fonction en 1901 et se retire dans sa commune natale, Wissembourg.  
Gustave KELLER 1891-1893 Aumônier  
Alphonse KIEFFER 1893-1916  
Joseph GRANDADAM 1916-1926  
Cyrille RIEHL 1926-1941  
Eugène FISCHER 1941-1966 Né Joseph André Alphonse Eugène FISCHER à Brumath le 26/06/1898, décédé en 1984. Fils de Victor Eugène FISCHER et de Mathilde Louise ANDLAUER.
Ordonné prêtre le 16/07/1922.
Vicaire à Guebwiller.
Directeur au Grand Séminaire (1924-1935).
Curé à Haguenau (paroisse Saint-Georges) en 1935.
Archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg (1941-1966.
Vicaire général.
Croix de guerre 1939-1945.
Prélat de sa Sainteté le Pape en 1950.
Chevalier de la Légion d’honneur en 1970.  
Pierre BOCKEL 1966-1986 Né à Saint-Amarin en 1914, décède en 1995. Inhumé à Thann.
Archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg et délégué diocésain aux affaires œcuméniques.
Croix de guerre 1939-1945. Médaille de la Résistance. Commandeur de la Légion d’honneur. Chevalier des Palmes académiques. Prélat de sa Sainteté le Pape en 1977. Prix Mozart. Élevé en 1988 à la dignité de « Juste parmi les nations » (par le pays d’Israël).  
Jacques HASSLER 1986-1993  
Bernard ECKERT 1993-2009 Né à Bischwiller le 11/07/1939.
Ordonné prêtre le 28/06/1964.
Vicaire à Illkirch-Graffenstaden (1964-1967).
Vicaire à Strasbourg (paroisse Saint-Maurice (1967-1971).
Vicaire à Strasbourg (paroisse Saint-Pierre-le-Jeune (1971-1978).
Curé d’Ensisheim (1978-1986).
Vicaire épiscopal de Colmar (1986-1993).
Archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg 1993-2009.  
Michel WACKENHEIM 2009-  
- -  
- -  
- -  
- -  


^ Sommaire

Chapelle de Bethesda-Condates

Histoire

Photographies

Les sœurs


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
Sœur Jeanne MULLER - Née vers 1933, décédée le 17/09/2017. L'inhumation a eu lieu au cimetière de Strasbourg Ouest le 22/09/2017, suivie du culte d'Adieu en la chapelle de Bethesda-Contades [1].  
-  


^ Sommaire

Chapelle de la rencontre

Histoire

La chapelle de la Rencontre
Photo P. BELLIER


La chapelle de la rencontre a été construite en 1947 sur le lieu de l'ancienne chapelle détruite pendant la guerre 1939-1945. Elle est de culte protestant, rattaché à la paroisse Saint-Matthieu de Strasbourg.

Projet transfrontalier et biliingue, cette chapelle a pour objectif d'encourager les rencontres entre la France et l'Allemagne.

Localisation : 3 avenue du pont de l'Europe


Photographies


Les pasteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église du Bon Pasteur

Histoire

Église du Bon-Pasteur
Photo P. BELLIER


L'église du Bon Pasteur est une église catholique, bénite en 1966, consacrée en 1976.

La Communauté de paroisses comprenant les églises Saint-Florent, Saint-Antoine et Bon-Pasteur a été reconnue le 28 novembre 2010 par Monseigneur Jean-Pierre Louis GRALLET, archevêque de Strasbourg.

Localisation : 29, Rue du Rieth.


Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
Xavier SCHELL 1965-2001  
Michel REEBER 2001-2008  
Stanislas KUPSZAK 1998-2010  
Pierre ABRY 2010-  
-  
-  


^ Sommaire

Église la Bonne Nouvelle

Histoire

La Bonne Nouvelle de Strasbourg est une église protestante dans le courant évangélique des Eglises issues de la Réforme Protestante du 16e siècle.

Pour mieux connaître cette église, Visiter son site, lisez en particulier son histoire

Localisation : 2, rue des Magasins.

Photographies

Dans l'attente de photographies, voir Photo

Les pasteurs


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église du Bouclier

Histoire

L’église réformée du Bouclier est une paroisse protestante.

Localisation : 4, rue du bouclier.

Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église du Christ Ressuscité

Histoire

Église du Christ-Ressuscité
Photo P. BELLIER


Cette église a été construite en lieu et place d'un ancien château d'eau, démoli vers 1960.

Site : Eglise du Christ Ressuscité

Localisation : 4 rue de Palerme


Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Évangélique Baptiste

Histoire

Église Évangélique Baptiste
Photo P. BELLIER




Créée début des années 1950, et forte de son développement, la communauté fit construire, dans le quartier de la Meinau, l'église actuelle. Autonome, l'E.B.S. [2] adhère à la F.E.E.B.F. [3].

Sa croissance se poursuite. L'action sociale se développe. Une nouvelle église est créée à Erstein, devenue autonome depuis.

Depuis 2016, le pasteur Glyn HACKETT est à la tête de l'église.

Localisation : 32 Rue du Languedoc


Photographies

Les pasteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
Glyn HACKETT 2016 - 10ème pasteur de cette église.
Glyn HACKETT sur mystory.  
-  
-  


^ Sommaire

Église de la Madeleine

Histoire

Église de la Madeleine
Photo J. GALICHON


Localisation : Place de la Madeleine.


Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
Jean Simon KAEUFFER 1800-1803 Né à Strasbourg vers 1764, décédé à Strasbourg le 27/03/1835 au 21 rue Sainte-Madeleine.
Fils de Georges Simon KAEUFFER, baquetier, et de Marie Catherine BECK.
A son décès, Jean Simon KAEUFFER est curé à Strasbourg - Église de la Madeleine, chamoine honoraire, vice-président de la commission des hospices civils.
Curé à Strasbourg - Église de la Madeleine, puis à Hindisheim, puis à La Wantzenau, à Strasbourg - Église de la Madeleine (Voir ci-dessous). [4].  
Thomas Hubert HOBRON 1803-1812 Né à Strasbourg vers 1754, décédé à Strasbourg le 14/031812 au quai des bâteliers.
Fils de Claude Thomas HOBRON et de Anne Marie SCHUSTER. [5].  
Georges Balthasard PRONSAL 1812-1821 Né à Strasbourg vers 1752, décédé à Strasbourg le 17/12/1821 au 21 rue Sainte-Madeleine dès suite d'une apopléxie.
Fils de Jean Balthasard PRONSAL et de Anne Marguerite BARTISCH.
Curé à Strasbourg - Eglise Saint-Louis (Robertsau), puis à Strasbourg - Église de la Madeleine. [6].  
Simon KAEUFFER 1822-1835 Voir ci-dessus.  
Nicolas SCHIR 1835-1845 Né à ? vers 1796, décédé à ? en 1864.
Directeur du Mont Saint-Odile à partir de 1853.
Curé à Benfeld, puis à Strasbourg - Église de la Madeleine.  
Ignace RUMPLER 1845-1864  
Joseph MULLER 1864-1879 décédé en 1880
Il exerce à Haguenau - Église Saint-Nicolas certainement en tant que vicaire, puis il est curé à Strasbourg - Église de la Madeleine.  
Jérôme HOMMEL -1862 certainement vicaire à Strasbourg Paroisse Sainte Madeleine, puis à Muhlbach-sur-Bruche, puis à Achenheim  
Modeste SCHICKELÉ 1879-1903 Né à Mutzig le 04/08/1836, décédé à à Strasbourg le 20/11/1925.
Fils de François Antoine SCHICKELÉ et de Madeleine MATHIS.
Il exerce à Colmar - Église Saint-Martin certainement en tant que vicaire, puis il est curé à Goersdorf, puis à Saales, puis à Strasbourg - Église de la Madeleine.  
Victor HADERER 1903-1904 Décédé en 1925. Fils de ? et de ?.
Il exerce à Colmar - Église Saint-Martin certainement en tant que vicaire, puis il est curé à Wattwiller, puis à Strasbourg - Église de la Madeleine, puis à Fellering.  
Alphonse LUDWIG 1904-? Il exerce à Strasbourg - Cathédrale - Les curés certainement en tant que vicaire, puis il est curé à Soultz-sous-Forêts, puis à Strasbourg - Église de la Madeleine.  
- -  


^ Sommaire

Église de Pentecôte Internationale

Histoire

Église de Pentecôte Internationale
Photo P. BELLIER

Début des années 1930, et faisant suite à la venue de Maria ANDRES de la communauté de la Schweizer Pfingstmission de Rapperswill en Suisse, un groupe se constitue et demandera plus tard son rattachement à ladite communauté. Celle-ci envoie plusieurs prédicateurs (Heinrich STEINER, Léonhard STEINER, entre autres). Paul SIEFER sera reconnu comme le responsable de l'oeuvre de Pentecôte en Alsace mais n'acceptera pas le poste de pasteur de cette église.

Plusieurs pasteurs se succèdent à la tête de cette église qui reste sous l'influence du Mouvement de Pentecôte Suisse jusque vers 1968. Elle sera ensuite sous l'influence par les "Assemblées de Dieu" de France.

Le mouvement de Pentecôte ouvrira plusieurs annexes (Haguenau, Sélestat, Sarre-Union) qui deviendront autonomes.

L'appellation d'E.P.I.S. [7] a été donnée à cette église évangélique lors de l'acquisition des nouveaux locaux situés au 7 rue des Frères Eberts dont l'inauguration a eu lieu en 1991. L'auditoire étant de plus en pplus important, il a fallu trouver de nouveaux locaux, plus grands. Les anciens lieux de culte situés, l'un dans la rue Faubourg de Pierre et l'autre dans le quartier du Neudorf, ont été fermés. Le culte évangélique et pentecôtiste de la ville est célébré en l'église mère qui abrite une salle pouvant accueillir 750 personnes. L'affluence est grandissante et deux services vont être organisés avec des traductions en arménien, en russe, en tamoul et dans d'autres langues.

Localisation : 7, rue des frères Eberts.


Photographies

Les pasteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
Walter MORRI - Premier pasteur de l'église de Strasbourg.  
-  
Gilbert RINGENBACH - 1977  
Daniel HEBERT 1977 - 1989  
François FORSCHLE 1989 - 1992  
Daniel BRION 1992 - 1999  
Michel SCHNEIDER 1999 -  
-  
-  
-  
-  

N.B. : Paul SIEFER (1903-1973) est reconnu par le Mouvement de Pentecôte de Suisse comme le responsable de l'œuvre de Pentecôte en Alsace.


^ Sommaire

Église Protestante de la Meinau

Histoire

Église Protestante de la Meinau
Photo P. BELLIER


Cette église protestante rattachée à l'Église protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine a été construite entre 1953 et 1955, année de son inauguration. Auparavant, le culte était célébré dans une salle de classe.

Localisation : avenue Christian Pfister


Photographies

Les pasteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Antoine

Histoire

Église Saint-Antoine
Photo P. BELLIER


La Communauté de paroisses comprenant les églises Saint-Florent, Saint-Antoine et Bon-Pasteur a été reconnue le 28 novembre 2010 par Monseigneur Jean-Pierre Louis GRALLET, archevêque de Strasbourg.

Localisation : Place Saint-Antoine.

Site internet : Site officiel


Photographies


Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
Alfred ROSIO 19601979  
Robert METZGER 1979-1997 Né vers 1932, décédé le 19 avril 2016. La cérémonie religieuse des obsèques a eu lieu en l'église Saint-Etienne de Marmoutier le 22 avril 2016.
Curé des paroisses Saint-Antoine de Strasbourg et de Saint-Cyriaque d'Altorf, aumônier de lycée à Mulhouse et à Molsheim, vicaire à Masevaux et à Sickert [8].  
Paul SPIESSER 19972002  
Stanislas KUPSZAK 2002-2010  
Pierre ABRY 2010-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Arbogast

Histoire

Église Saint-Arbogast
Photo P. BELLIER

L'église Saint-Argogast a été construite en colombages entre 1909 et 1910. A cette époque, l'édifice religieux se situait dans le rayon de fortification de Strasbourg et devait pouvoir être démonté en cas de nécessité. Les poutres sont maintenues par des vis et des écrous.

L'église Saint-Arbogast de Strasbourg et l'église protestante de Kuhlendorf sont les deux seuls édifices religieux construits en colombage, en Alsace, ce qui en fait des particularités.

Localisation : 8, rue des Mérovingiens


Photographies

Pictos recherche.png Article détaillé : Strasbourg - Édifices religieux - Église Saint-Arbogast - Galerie photos


Les pasteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Étienne

Histoire

Église vue du pont saint Etienne
Photo J-P GALICHON


Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1862[9].

Localisation : place Saint-Étienne, dans l’enceinte du collège épiscopal du même nom.


Photographies

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Florent

Histoire

Église Saint-Florent
Photo P. BELLIER


L’église a été consacrée le 15 décembre 1912.

La Communauté de paroisses comprenant les églises Saint-Florent, Saint-Antoine et Bon-Pasteur a été reconnue le 28 novembre 2010 par Monseigneur Jean-Pierre Louis GRALLET, archevêque de Strasbourg.

Localisation : 2, Place Saint-Florent


Photographies

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Auguste FUCHS 19051933  
François-Xavier GYSS 19341951  
Joseph TREDNEL 19511968  
Roger REBRE 19681998 Vicaire de Saverne (1950-1954). Aumônier au lycée Fustel-de-Coulanges à Strasbourg (1954-1968). Auùônier diocésain des Scouts de France (1959-1968).
Né vers 1924, décédé le 14/10/2017. La célébration de l'Eucharistie de ses funérailles a eu lieu en l'église Saint-Barthélémy de Wangenbourg le 19/10/2017, suivie de l'inhumation dans le cimetière du village [10].  
Stanislas KUPSZAK 19982010  
Pierre ABRY 2010-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Guillaume

Histoire

Église Saint-Guillaume
Photo J-P GALICHON


De culte luthérien, l’église Saint-Guillaume est de style gothique.
Son nom allemand est Wilhelmerkirche.

Édifice édifié à partir de 1298 pour les moines Guillemites. La façade reflète la sobriété de cet ordre monastique.
Devient en 1331, la paroisse des bateliers et pécheurs comme l'ancre qui surplombe le clocher.
Le culte protestant y est célébré à partir de 1534.

Localisation : 1 Rue Munch.

Site internet : Site officiel

Photographies

Les pasteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
Jean-Pierre RICHTER 1958-1996 Né vers 1927, décédé à Strasbourg le 17/10/2016.
Il a été inhumé au cimetière Saint-Gall de Strasbourg [11].  
Francis MULLER 1972 - 1994 [12].  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Jean

Histoire

Localisation : Quai Saint-Jean

Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Christophe BOURSTE 1800-  
Modeste GYSS 1803 Il décède en 1823.  
Laurent THOMAS 1823-  
Christophe ANNION 1826-  
Népomucène DOFFNER 1834- Né à Ernolsheim-Bruche le 16/05/1785, décédé à Strasbourg le 14/11/1862.
Fils de Mathieu DOFFNER et de Éve BOEHLER.
Voir le calvaire d'Ernolsheim-Bruche  
Louis HEBENSTREIT 1843- Il décède en 1859.  
Louis CAZEAUX 1859- Ex curé de Soufflenheim[13]  
Aloïse RAUCH 1870-1876 Il décède en 1876.  
Joseph SCHAUMANN 1876- Il décède en 1917.  
Cyrille Sohler 1904- Vicaire (certainement) à Strasbourg Saint-Jean, puis curé à Achenheim  
Joseph BERNHART av.1911- Curé (ou Vicaire) à Strasbourg Saint-Jean, puis à Allenwiller  
Bernard OTT 1913-  
Michel BURG 1923-  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  


^ Sommaire

Église Saint-Jean Bosco

Histoire

L'église Saint-Jean Bosco est une paroisse catholique et est un bâtiment moderne.

Localisation : 17, rue Virgile

Photographies

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Sainte Jeanne d'Arc

Histoire

Église Sainte Jeanne d'Arc
Photo P. BELLIER


Construite en 1933, cette église dédiée à Jeanne d'Arc est une église catholique, oeuvre de l’abbé François-Xavier SCHERER, vicaire de l'église Saint-Urbain.

L'église a été bénite le 25 novembre 19333.

Localisation : 20 rue de l’Abbé François-Xavier-SCHERER


Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
Abbé François-Xavier SCHERER -  
-  
-  

Il n'y a plus de curé résidant depuis 1984, l'église Sainte Jeanne d'Arc étant désormais rattachée à l'église Saint Urbain.


^ Sommaire

Église Saint-Louis (Centre)

Histoire

Localisation : rue Saint-Louis.

Photographies

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Christophe ANION 1826 - Pour plus d'informations, voir Fessenheim-le-Bas - Les curés.  
- -  
Bernard SCHAEFFER 1832 - - Vicaire à Strasbourg Saint-Louis avant 1832
- Curé à Siewiller puis à Achenheim.  
- -  
- -  
- -  


^ Sommaire

Église Saint-Louis (Robertsau)

Histoire

Église Saint-Louis
Photo P. BELLIER


Cette église est située dans le quartier de la Robertsau.

Localisation : rue Jeanne d'Arc.


Photographies

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Thomas HOBRON 1800 - 1803  
Georges Balthasard PRONSAL 1803 - 1812 Pour plus d'informations, voir Strasbourg - Église sainte-Madeleine.  
François Xavier SCHITTIG 1812 - 1838 Curé de l'église Saint-Louis.
Chamoine honoraire de la cathédrale de Strasbourg.
Aumônier des prisons militaires.
Aumônier de l'hôpital militaire.
Né à Strasbourg vers 1769, décédé à Strasbourg le 12/12/1838.
Fils de Jean Adam SCHITTIG et de Marie Dorothée KAYSER. [14]  
Jean-Baptiste CHEVALIER 1839 - 1858 Né à Molsheim vers 1815, décédé à Strasbourg le 02/12/1858 au 4 rue de l'écarlate [15].
Fils de Jacques CHEVALIER et de Marie KAPP.  
Auguste KERN 1842 - 1851 Décédé en 1851.
Hommage : Dans le quartier de la Robertsau, une rue porte son nom.  
Jérôme DAULL 1859 - 1881 Décédé en 1881.  
André FROERING avant 1880 Pour plus d'informations, voir Artolsheim - Les curés.
Nom sous réserve. A vérifier.  
Victor REIBEL 1881 - 1905 Décédé en 1905.  
Michel FISCHER 1905 - Décédé en 1924.  
Louis TONY -  
- -  


^ Sommaire

Église protestante Saint-Matthieu

Histoire

Église protestante Saint-Matthieu
Photo P. BELLIER


Construite entre 1964 et 1966, cette église est de style moderne au campanile de béton d'une hauteur de 30 mètres. Le campanile est situé à l'écart du bâtiment et renferme trois cloches.

L'orgue actuelle a été construite en 1976 dans un style plus classique que la précédente.

Localisation : à l'angle du boulevard d'Anvers et de la rue d'Ostende, au quartier des Quinze.


Photographies

Les pasteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Ernest MATHIS -  
Jean-Daniel WOHLFAHRT -  
Pascal HICKEL -  
Thomas WILD -  
Alice BODI-DUPORT -  
Yrsa THORDARDOTTIR -  
Bettina COTTIN -  
- -  
- -  


^ Sommaire

Église catholique Saint-Maurice

Histoire

Église Saint-Maurice
Photo P. BELLIER

De style néo-gothique, l'église Saint-Maurice a été construite entre 1895 et 1898 (période à confirmer) par l'architecte Ludwig BECKER, construction liée à la volonté de l'empire allemand d'avoir une église pour ses soldats de confession catholique. Cette église a été consacrée le 28 mai 1899.

Chef d'oeuvre d'architecture, cette église se situe dans la perspective de l'avenue des Vosges et de l'avenue de la Forêt Noire. Son clocher qui culmine à 65 mètres de haut s'aperçoit de loin.

Les travaux de réaménagement de la place Arnold ont permis, entre autre, une meilleure et nouvelle mise en valeur du patrimoine religieux de Strasbourg.

Autrefois située devant l'entrée de l'église, la statue de Jeanne d'Arc a été déplacée lors de travaux de réaménagement de la place Arnold et se situe désormais sur le côté droit de l'église, côté avenue de la Forêt Noire.

Localisation : place Arnold.


Photographies

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Charles RHEIN 1921 -  
- -  
- -  


^ Sommaire

Église Saint-Nicolas

Histoire

L'église Saint-Nicolas, dédiée à Nicolas de Myre, est une église protestante accueillant une communauté du Renouveau charismatique.

Cette église a accueilli un vicaire célèbre dans la personne d'Albert SCHWEITZER de 1900 à 1912.

L'édifice est classé aux monuments historiques depuis le 10 mai 1995[16] .

Localisation : quai Saint-Nicolas.


Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Paul

Histoire


L'église réformée Saint-Paul, de culte Protestant Luthérien, classée monument historique, est impressionnante de par son style gothique, bien que datant du 19e siècle, et par ses deux tours dont la hauteur est de 76 mètres.

Édifice construit entre 1892 et 1897 par l'architecte Louis MÜLLER pour la garnison protestante de Strasbourg. Ses seize portes permettaient aux militaires d'y accéder selon leurs grades respectifs.

Eglise classée au M.H depuis 1998 [17]

Localisation : 1, place du Général-Eisenhower

Photographies

Les pasteurs


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
Geoffroy GOETZ -2016 Débute sa carrière à Sainte-Marie-aux-Mines, puis travaille en Suisse pour ensuite s'occuper d'aumôneries universitaires et hospitalières à Strasbourg.
Président du Conseil Synodal d'Alsace et Lorraine.
Responsable de l'Union des Églises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL).
Responsable de l'Église Protestante Réformée d'Alsace et de Lorraine (EPRAL). Titulaire de la Légion d'honneur.
Part à la retraite en 2016 [18].  
Christian KRIEGER 2016-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Sauveur

Histoire

Église Saint-Sauveur
Photo P. BELLIER


De culte protestant, cet édifice construit en 1907 renferme une orgue magnifique.

Localisation : 6 Rue Jacob, place Mathieu Zell.


Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Thomas

Histoire

Cette église protestante est considérée comme la capitale du protestantisme luthérien d'Alsace. Ses origines remontent à la venue des moines écossais au VIème siècle.

La construction de la façade actuelle se situe entre 1230 & 1250.

L'intérieur, le plus bel espace architectural de Strasbourg, après la cathédrale est entrepris entre 1260 & 1270, mais il n'a reçu sa forme actuelle avec ses 5 nefs d'une "église Halle" au XIVème siècle.

De nombreux monuments ornent l'église dont d’intéressantes plaques mortuaires.

Le grand orgue, oeuvre du facteur J.A SILBERMANN date de 1740. C'est sur cet instrument que joua Mozart en 1778 et que le docteur SCHWEITZER a instauré en 1908 la tradition des concerts commémoratifs du 28 juillet, jour anniversaire de la mort de Jean Sébastien Bach.

Des 5 cloches, seul le bourdon (1783) a subsisté à la révolution Française.

La réforme a été introduite en 1523, affermie par Martin BUCER, le réformateur Strasbourgeois, pasteur dans cette église de 1524 à 1540.

Localisation : 11 Rue Martin Luther.


Photographies

Vues de l'église


Mausolée du maréchal de Saxe

Ce monument a été érigé par ordre du roi Louis XV à la mémoire de Maurice, comte de Saxe, fils du duc Auguste II. Né en 1696, il est rentré en 1720 au service de la France et avait été nommé maréchal de France en 1744. Il s'est distingué dans la guerre de succession d'Autriche et particulièrement dans les campagnes de Flandre de 1744 à 1748.

Le mausolée a été exécuté à Paris par Jean-Baptiste PIGALLE, sculpteur du roi. Il est remarquable tant par l'harmonie de l'ensemble que par le détail des figures qui composent le groupe.

Le maréchal de saxe est décédé au château de Chambord le 30 novembre 1750 à l'age de 55 ans.

Le monument ne fut achevé que 26 ans plus tard et placé dans une église de Strasbourg parce que le maréchal était de religion protestante. Le transfert et l’inauguration ont eu lieu le 20 août 1777.

Les monuments funéraires

Au moyen-age, les morts sont enterrés au plus près d'un lieu saint, soit dans une église soit à proximité immédiate. L'église Saint-Thomas n'échappe pas à cette règle. Se trouve à l'intérieur un ensemble important de monuments funéraire de la fin du XIIIe siècle à l'époque contemporaine.

Certaines dalles antérieures au début du XVIe siècle portent une lettre profondément gravée. Cette "lettre d'obituaire" renvoi à un livre calendrier, l'obituaire. On y consignait, jour par jour, le nom des défunts pour lesquels il fallait prier au jour anniversaire du décès. La lettre permettait de retrouver facilement le lieu de sépulture, d'après une table qui se situait dans l'église.

Cet usage de prier pour les morts disparaît avec l'introduction du culte protestant. On continue cependant d'enterrer dans l'église les personnalités. Après la révolutionnaire, des monuments commémoratifs sont érigés, sans sépultures.

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église catholique Saint-Pierre-le-Jeune

Histoire

67482 - Strasbourg - Eglise Saint-Pierre-le-Jeune.jpg
  • L'église catholique Saint Pierre le Jeune se trouve aux limites de la vieille ville de Strasbourg et du nouveau quartier construit après 1872, le quartier allemand ou Neustadt.
  • L'église est construite selon les plans de Hartel et Neckelmann, architectes allemands du Tribunal voisin, de la Bibliothèque Nationale et du Théâtre National de Strasbourg.
  • Pour le décor extérieur, les architectes s'inspirent du roman, notamment des grands basiliques rhénanes. Quant au plan et à l'imposante coupole, ils font penser à la Renaissance et particulièrement à Saint Pierre de Rome dont les proportions ont été reprises à l'échelle de 1/3.
  • La coupole et le plan sont inspirés du XVIe siècle, et un décor inspiré du XIIe siècle, une combinaison de styles représentative des goûts éclectiques très en vogue chez les architectes à la fin du XIX{{e]] siècle.
  • Le chantier commença en 1889 et se termina en 1894.

L'intérieur

  • impressionne par ses volumes, la nef est courte et divisée en trois travées par des colonnes monolithiques de marbre noir, qui mènent à l'espace de la coupole. Le grand chœur est surélevé et entouré par une double série de colonnes de marbre rose et un déambulatoire donnant accès aux chapelles absidiales, dans les transepts de chaque côté de la coupole il y a deux autels monumentaux.
  • Le grand chœur est dominé par une large mosaïque d'après les dessins de Martin Feuerstein, peintre de Barr qui travailla à Munich.
  • La chaire (fin XIXe) est l'oeuvre du sculpteur de Colmar, Théophile Klem, les panneaux en mosaïques ont été réalisés par P.Beyer de Cologne.
  • Les sculptures, en marbre monochrome, des absides latérales sont également l'oeuvre de Théophile Klem. A droite du chœur une statue en marbre blanc de Carrare appelée la Rose Mystique (un des qualificatifs de la Vierge dans les Litanies de la Vierge), don du chanoine Muller-Simonis.
  • Le magnifique lustre est l'oeuvre d'Eugène Braun, et le symbole de la Jérusalem céleste. Il fut restauré après l'incendie qui endommagea la coupole en 1970 et remis en place en 1994.
  • L'orgue d'origine était de Koulen à traction pneumatique (1894) a été reconstruit par Edmond-Alexandre Roethinger en 1946. Mais la traction électro-pneumatique vieillit mal et l'instrument a été démonté en 2002. L'orgue actuel est l'oeuvre du facteur d'orgues Koenig de Sarre-Union. Inauguré en 2003, il est à traction mécanique, comprend trois claviers, un pédalier, 19 jeux et un positif de dos. Il reprend de nombreux éléments de valeur des anciens instruments.

Localisation : Place Charles de Foucauld.


Photographies

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Joseph SIFFRID  ?-1812 Pour plus d'informations, voir Barr - Les curés.  
- -  
Bernard OËHL 1836-  
- - Source[19]  


^ Sommaire

Église protestante Saint-Pierre-le-Jeune

Histoire

Localisation : 3 Rue de la Nuée - Bleue.

Édifiée entre 1250 et 1320, Saint-Pierre-le-Jeune est à l'origine occupée par des chanoines. La paroisse adhère aux idées de la réforme dès 1524. Wolfgang CAPITON en est le premier pasteur.

Photographies

Vue côté abside
Photo J-P GALICHON
Vue intérieure de la nef vers le jubé
Photo J-P GALICHON


En 1524, l'église et la paroisse devinrent protestantes. Néanmoins, le chapître est resté catholique, il conserva la jouissance du chœur pour les séances solennelles du chapître et l'intronisation des chanoines.
Après le rattachement de Strasbourg au Royaume de France, en 1681 l'Intendant du Roi décida en 1682 de faire murer le jubé et d'ériger au-dessus de celui-ci un mur de séparation entre la nef et le chœur. Dès lors, le chapître reprit ses activités et la paroisse catholique prit possession du chœur.
À plusieurs reprises, les catholiques tentèrent d'obtenir le« simultaneum » pour l'ensemble de l'église, en vain. À la fin du XIXe siècle le chœur de l'église était devenu trop petit pour la paroisse catholique et la ville de Strasbourg décida alors de construire pour elle une nouvelle église.

Église souterraine

La partie la plus ancienne de l'église est la petite église souterraine utilisée comme crypte tombale, reste d'une église Saint-Colomban, construite au VIIe siècle[20].

Cloître roman

Trois des quatre galeries à arcades du cloître remontent au XIe siècle, la quatrième au XIVe siècle[21] .
Les dalles funéraires telles qu'elles se présentent aujourd’hui ont été disposées par l'architecte Allemand Carl Schäfer, professeur à la Technische Hochschule de Karlsruhe lors de la restauration du début du XXe siècle.
La dalle aux raves est un décor exceptionnel puisqu'il comporte deux raves et une bêche. Le métier du défunt était probablement celui de maraîcher. Elle date de 1324.

Partie de l'ancien culte catholique

Le chœur baroque, ancienne partie catholique
Photo J-P GALICHON



Autres vues

Les pasteurs


Prénom(s) NOM Période Observations
Wolfgang CAPITON 1523-  
Paul FAGIUS 1542-  
Lorenz OFFNER 1549-  
Johann LIPTIZ 1572-  
Andréas COTTLER 1618-  
Samuel SCHALLESIUS 1625-  
Andréas KNODERER 1638-  
Johann ULRICH 1650-  
Elias KOLB 1660-  
Johannes HEUPEL 1679-  
David Johann BUETTNER 1702 -  
Johann Jacob HIRSCHEL 1717 -  
Johann Jacob GRAFF 1743 -  
Johann Georges GRAUER 1761 -  
Johann Fiedrich SCHAAFF 1771 -  
Christian Ludwic LEONHARD 1783 -  
Carl Maximilian FRITZ 1788 -  
Johann Jacob KREISS 1802 -  
Johann Jacob SCHMIDT 1806 -  
Johann Jacob WURTZ 1826 -  
Johann Philipp LAMBS 1835 -  
Johann Fiedrich STAHL 1841 -  
Fiedrich Theodor HORNING 1845 -  
Gustav Adolph KREISS 1856 -  
Heinrich SCHEFFER 1865 -  
Emil NIED 1871 -  
Wilhelm HORNING 1882 -  
Carl HACHENSCHMIDT 1885 -  
Ernst HERTZOG 1890 -  
Paul WAGNER 1908 -  
Erwin TEUTSCH 1916 -  
Eberhard STRICKER 1917 -  
Carl LEYRER 1918-  
Albert LIENHARD 1920-  
Alfred KRAFFT 1930-  
Leonhard HAMM 1933-  
Robert WOLFF 1937-  
Frédéric BACHMAN 1945-  
Paul RIGAL 1951-  
Auguste KOCH 1967-  
André WAGNER 1976-  
Ernest MULLER 1983-  
Fritz WESTPHAL 1993-  
- -  


^ Sommaire

Église catholique Saint-Pierre-le-Vieux

Histoire

Le nom "Saint-Pierre le vieux" évoque l'ancienneté de l'implémentation d'un lieu de culte chrétien à cet emplacement, en bordure d'une vieille voie romaine : au milieu du 4e siècle, au temps de l'évêque Saint Amand.

Plusieurs édifices se sont succédés au cour du Moyen-Age et ont disparu, jusqu’à la construction, au XVe siècle, d'une église gothique flamboyant, orientée est-ouest. Après la réforme, cette église est affectée au culte protestant, et le demeure jusqu'au rattachement de la ville à la France.

Un décret de Louis XIV en 1683, met le chœur à la disposition de la communauté catholique, la nef restant affectée au culte protestant.

Au milieu du XIXe siècle, le chœur s'avère trop petit pour la communauté catholique. La ville décide donc , en 1866, d'une nouvelle église orientée nord-sud, donc perpendiculaire à l'ancien chœur, démoli.

Lors du percement de la rue neuve, devenue après la libération en 1918, la rue du 22 novembre, la nouvelle église est amputée de sa façade et de deux travées pour respecter le nouvel alignement. On élève alors la façade actuelle et la tour. Le portail est surmonté d'un tympan illustrant la vie de St-Pierre.

A l'intérieur, les vitraux, provenant du chœur du XVe siècle et réutilisés sont malheureusement détruits lors des bombardements en 1944. Les vitraux actuels (de la maison Ott-Frères) datent des années 1950.

La dernière campagne de restauration date de 2003.

Localisation : 5 Grand'Rue.


Photographies

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Georges AMON ?-1803 Pour plus d'informations, voir Barr - Les curés.  
- -  
Jean Joseph AHLFELD 1841- Source[22]  
- -  


^ Sommaire

Église La Très-Sainte-Trinité

Histoire

L’église a été érigée en souvenir du jubilé sacerdotal de l'évêque de Strasbourg, Monseigneur Jean-Julien Weber (né à Lutterbach le 13 février 1888 et décédé à Strasbourg 13 février 1981).

L'église "la Très-Sainte-Trinité" a été consacrée le 5 juin 1966.

Localisation : Rue de Boston.

Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Christophe ANION 1812-1826 Pour plus d'informations, voir Fessenheim-le-Bas - Les curés.  
- -  
- -  


^ Sommaire

Église Saint-Urbain

Histoire

Localisation : Avenue Jean Jaurès

Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  
- -  


^ Sommaire

Église Unie d'Alsace

Histoire

Église Unie d'Alsace
Photo P. BELLIER


L’église Unie d'Alsace est une église protestante.

Localisation : Rue Langevin.


Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  


^ Sommaire

Église catholique Saint-Vincent de Paul

Histoire

Église Saint-Vincent de Paul
Photo P. BELLIER


André Le Donné fut l'architecte de cette église dont les travaux ont débuté en 1962. Elle a été consacrée le 08 décembre 1964 par Mgr Jean-Julien WEBER et peut accueillir 600 personnes.

Culminant à 30 mètres de haut, le campanile est détaché du bâtiment.

Localisation : 2 place de l’Île-de-France


Photographies

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église Saint-Arbogast de l'Hôpital civil

Histoire

Église extérieure
Photo J-P GALICHON
Vue d'ensemble intérieur
Photo J-P GALICHON


Localisation : 1, place de l'Hôpital dans l’enceinte de l’Hôpital civil.

Une première église fut édifiée de 1856 à 1863, mais elle fut détruite lors de bombardement de 1870 par un incendie. L'église actuelle a été édifiée 1881 à 1883, dans le prolongement du bâtiment principal de l’Hôpital civil.
Les trois verrières du chœur illustrées de saint Arbogast à gauche, du Christ ressuscité au centre et de saint Erhard ont été réalisés par le verrier Jacques Le CHEVALLIER (1896 - 1987).


Photographies

Les curés


Prénom(s) NOM Période Observations
-  
-  
-  
-  


^ Sommaire

Église orthodoxe russe

Histoire

Église orthodoxe russe
Photo P. BELLIER


Église en construction. L'achèvement des travaux et l'inauguration de l'église sont prévus pour l'automne 2018.

Pendant la durée des travaux, l'accès au chantier est strictement interdit, même si les accès au site sont ouverts (voir affichage officiel).

Sublissime église.

Localisation : 106 Rue du Général Conrad


Photographies


Pictos recherche.png Article détaillé : Strasbourg - Édifices religieux - Église orthodoxe russe - Galerie photos


Les Oblats de Marie Immaculée

Histoire

Localisation : Espace Mazenod. 21 route de la Wantzenau.

Photographies

Les missionnaires


Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Frère Jean KANZLER - Né vers 1926, décédé le 07/04/2016. La cérémonie religieuse des obsèques a été célébrée en la chapelle des Missionnaires Oblats de Strasbourg (située 21 route de la Wantzenau). L'inhumation a eu lieu au cimetière des Oblats à Neunkirch.  
- -  
- -  


^ Sommaire

La congrégation des sœurs de la Charité

Histoire

Localisation : 15, rue de la Toussaint.

Photographies

Les Sœurs de la congrégation

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Sœur Georgette DEY vers 1952-2015 Née vers 1920, décédée le 09 mai 2015. La cérémonie religieuse des obsèques a été célébrée en la chapelle de la maison mère le 13 mai 2015 [23].  
Sœur ENGELBERT-MARIE
née Anne SZOMBARA
vers 1949-2016 Née vers 1923, décédée le 23/06/2016. La cérémonie religieuse des obsèques a été célébrée en la chapelle de la maison mère le 28 juin 2016 [24].  
Sœur Berthe EBERHARD - Née vers 1913, décédée le 01/04/2016 à l'âge de 103 ans. La cérémonie religieuse des obsèques a eu lieu en la chapelle de la maison mère à Strasbourg le 06/04/2016 [25].  
Sœur Marie Constance
née Renée BALLAN
- Née vers 1930, décédée le 17/01/2017 après 68 années de profession religieuse. La cérémonie religieuse des obsèques a eu lieu en la chapelle de la maison mère à Strasbourg le 23/01/2017. L'eucharistie a été dite en la chapelle de la maison Sainte-Richarde d'Andlau le 21/01/2017 [26].  
Sœur Marie-Nicole
née Albertine BINA
- Née vers 1922, décédée le 06/03/2017. L'eucharistie a été dite en la chapelle de la maison mère de Strasbourg le 10/03/2017 [27].  
Petite Sœur Monique Fernande SCHOTT - Née vers 1938, décédée le 22/09/2017. La célébration de ses funérailles a eu lieu en la chapelle de la maison mère de Strasbourg le 22/09/2017. L'inhumation a eu lieu au cimetière des Sœurs de la Charité de la maison Saint-Charles de Schiltigheim [28].  
Sœur Dominique
Née Monique LEFORT
Née vers 1926, décédée le 14/12/2017. L'eucharistie de ses funérailles a été célébrée en la chapelle de la Maison-Mère à Strasbourg le 18 décembre 2017. [29].  
Sœur Florence NUSS - Née vers 1935, décédée le 15/04/2019 dans ses 61 ans de profession religieuse. L'eucharistie de ses funérailles a été célébrée en la chapelle de la Maison-Mère à Strasbourg le 09/04/2019.
Vraisemblablement originaire de Geispolsheim. [30].  
- -  
- -  
- -  


^ Sommaire

La congrégation des sœurs de la Croix

Histoire

Localisation : 20, rue de la Charité

Photographies

Les Sœurs de la congrégation

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Sœur Thérèse Marie
née Marthe SIGRIST
- Née vers 1921, décédée le 15/10/2017. L'Eucharistie de ses funérailles a eu lieu en la chapelle de la Maison-mère le 20/10/2017. Inhumée au cimetière sud de Strasbourg [31].  
- -  
Sœur Marie VITAL
née Joséphine MISS
- Née vers 1930, décédée le 16/11/2017. L'Eucharistie de ses funérailles a eu lieu en la chapelle de la Maison-mère le 22/11/2017. Inhumée au cimetière sud de Strasbourg [32].  
Sœur Jeanne
née Jeanne Marguerite BERTRAND
- Née vers 1923, décédée le 29 janvier 2019 dans sa 60e année de vie religieuse. L'Eucharistie de ses funérailles a eu lieu en la chapelle de la Maison-mère le 04 février 2019. Inhumée au cimetière sud de Strasbourg [33].  
- -  
- -  

La congrégation de Marie-Réparatrice

Histoire

Photographies

Les Sœurs de Notre-Dame de Sion

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Sœur Marie Elise GOEPP - Née vers 1936, décédée le 03 février 2019. La messe d'A-Dieu a eu lieu en l'église Saint-Louis de Strasbourg Centre le 06 février 2019. [34].  
- -  
- -  


^ Sommaire

La congrégation de Notre-Dame de Sion

Histoire

Photographies

Les Sœurs de Notre-Dame de Sion

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Sœur Anne-Bénédicte de Saint-Amand - Professeur de philosophie.
Ses funérailles ont été célébrées en l'église Saint Eustache de Paris le 04/11/2016 [35].  
- -  
- -  


^ Sommaire

Les Diaconesses

Histoire

Localisation : 2 Rue Sainte-Elisabeth.

Photographies

Les sœurs diaconesses


Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Sœur Ruth LIENHARD - Diaconesse de Strasbourg.
Monitrice à l'école d'infirmières des Diaconesses de 1956 à 1960.
Directrice de 1960 à 1988.
Sœur supérieure de la communauté des Diaconesses de 1988 à 2001.
Née vers 1926, décédée en mars 2015. Le culte d'adieu a eu lieu en la chapelle des Diaconesses de Strasbourg le 01/04/2015 [36].  
Sœur Aline MATTER - Née vers 1922, décédée en mars 2017. Le culte d'adieu a eu lieu en la chapelle des Diaconesses de Strasbourg le 27/03/2017 [37].  
- -  
- -  


^ Sommaire

Les aumôniers de lycée

Histoire

Photographies

Les aumôniers


Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
l'abbé François FRITSCH - Aumonier de lycée à Strasbourg.
Prêtre Fidei donum au Chili et au Pérou pendant plus de 40 ans.
Né vers 1936, décédé le 08/10/2017. La célébration de l'eucharistie de ses funérailles a eu lieu en l'église de Dettwiller le 14/10/2017, suivi de l'inhumation dans le cimetière du village [38].  
- -  


^ Sommaire

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Référence.png Notes et références

  1. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace.
  2. E.B.S. : Église Évangélique Baptiste de Strasbourg
  3. F.E.E.B.F. : Fédération des Eglises Évangéliques Baptistes de France
  4. Source : Décès - Strasbourg Archives départementales du Bas-Rhin, P 49/110, Acte N° 605
  5. Source : Décès - Strasbourg Archives départementales du Bas-Rhin, P 30/106, Acte N° 595
  6. Source : Décès - Strasbourg Archives départementales du Bas-Rhin, P 51/726, Acte N° 1661
  7. E.P.I.S. : Église de Pentecôte Internationale de Strasbourg
  8. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  9. Base Mérimée
  10. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  11. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  12. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  13. Archives
  14. Source : Archives départementales du Bas-Rhin - Etat-civil Décès - 1838 P 59/89 Acte N° 2254.
  15. Source : Archives Départementales du Bas-Rhin - État-civil - Décès - 1858 - P 58/102 Acte N° 2350
  16. Base Mérimée
  17. Base Mérimée
  18. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  19. Archives
  20. Saint Pierre le jeune.org
  21. Saint Pierre le jeune.org
  22. Archives
  23. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  24. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  25. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  26. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  27. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  28. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  29. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  30. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  31. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  32. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  33. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  34. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  35. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  36. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  37. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace
  38. Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.