Édifices religieux de Menton

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Retour Ville de Menton


La ville de Menton possède un riche patrimoine religieux : églises, synagogues, temples. Cette liste inventorie les principaux édifices religieux.
Note : cette liste n'est pas exhaustive.


Inventaire culte Catholique

Basilique Saint-Michel Archange


Église située dans la vielle ville de Menton au 22 Rue Saint-Michel.
Le 27 mai 1619, a lieu la pose de la première pierre en présence du Prince Honoré II de Monaco et de l'évêque de Vintimille Nicolas SPINOLA. La réalisation de l'édifice est confiée à l'architecte génois, Laurent LAVAGNA qui s'inspire de l'Annunziata de Gênes .
L'église est réalisée en lieu et place d'une église du XVe siècle.

Les travaux de construction ont débuté en 1639 et se sont achevés en 1653. Ce qui n'était encore qu'une église fut consacré par l'évêque de Vintimille Monseigneur Maur PROMONTORIO le 8 mai 1675 en présence du prince Louis Ier de Monaco.

Le clocher de 53 mètres de haut fut édifié en 1701 sous la maîtrise de l'architecte Emmanuel CANTONE.

La façade de style Baroque est achevée en 1819.
L'église est restaurée après le tremblement de terre de février 1887.
Édifice inscrit aux M.H depuis 1947 [1].
Le 26 mars 1999, le pape élève l’église Saint-Michel au rang de Basilique mineure.

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Pierre PISTARINI 1878- Ex vicaire à Sainte Réparate depuis 1860[2] - Source[3]  
Ignace Louis VERAN 1886- Ex curé de Sospel [4]  
Sylvins Michel OTTO 1894- Source[5]  
Guillaume ORTMANS 1911-1950 Né en 1865 à Namur et décédé le 15 janvier 1950  
GOUGET 1950-1966  
- -  


Église du Sacré Cœur


Église située avenue Édouard VII.
Dans les années 1900 l'urbanisation du quartier de la baie entraîne un besoin pour une église située plus près de ce nouveau quartier.
L'évêque de Nice Monseigneur Henri Louis CHAPON créa une nouvelle paroisse et nomma à sa tête le curé Pierre BONFANTE.
Une fois l'acquisition réalisée, la première pierre fut posée le 13 mars 1910. Et le bâtiment fut construit sur le plan de Saint-Charles de Monaco. L'église fut réalisée par appel à la générosité des fidèles et donateurs.
Ouverte au culte en 1917 bien que non terminée, elle subit des transformations avant son achèvement en 1921. Compte tenu du manque de moyens engendré par la guerre de 1914/1918 , la façade fut achevée sans le clocher.
La consécration officielle eut lieu le 4 avril 1935 en présence de Monseigneur Paul RÉMOND évêque de Nice.

Église de style Roman ayant un plan de croix latine.
Le presbytère est attenant à l'église ainsi que divers salles. Sous l'église il y a une salle d'exposition et de conférence portant le nom du premier curé.

Les vitraux sont l'œuvre d'Antoine BERNARD maître verrier à Grenoble et du maître verrier Th. DONZET. Ils relatent les phases de la vie de Jésus.


Église Saint-Honoré (Monti)


Église du XIXe siècle (datée de 1840 au dessus du portail) située à environ 5 km au nord de Menton, dans le hameau des Monti. Ses saints patrons sont saint Roman et saint Honoré.
L’abbé Antoine ALBIN (1866-1945), fut curé de la paroisse des Monti de 1891 à 1941. Il est aussi connu pour ses talents d'auteur, éditeur et imprimeur.


Église Saint-Joseph

Église située avenue du Maréchal FOCH

Chapelle de l'Immaculée Conception ou des Pénitents Blancs


Chapelle située Parvis saint Michel dans le vieux Menton.
Chapelle construite de 1680 à 1687 hors des murs de la cité médiévale sur un terrain offert par le prince Louis 1er Grimaldi et la famille de Montléon. Elle est le siège de la confrérie des pénitents blancs jusqu'à la Révolution. La voûte détruite par le tremblement de terre de 1887 fut reconstruite en 1890 et décorée par des artistes régionaux.


Chapelle de la Miséricorde ou des Pénitents Noirs


Chapelle située Rue général GALLIENI.
Chapelle d'un ancien couvent de Capucins dont la première pierre fut posée par le prince Honoré II Grimaldi en 1615 et consacrée en 1619. Les Capucins ont occupé celle-ci jusqu'en 1793, période où la convention ferma le couvent. De 1861 à 1881, le couvent a servi de mairie. En 1818 la chapelle est confiée aux "Pénitents noirs".

La façade est transformée par la confrérie des Pénitents en 1875.


Chapelle Sainte-Anne


Chapelle située avenue Laurenti


Chapelle Sainte-Jeanne-d'Arc


Chapelle située 114 Careï.


Chapelle Saint-Christophe


Chapelle située à l'angle de l'avenue de la Madone et du chemin du Pigautier.
Chapelle construite en 1874 dans le style néo-gothique.


Chapelle Saint-Jacques


Chapelle située Avenue Porte de France.

Chapelle inscrite aux M.H depuis 1948 [6]

Chapelle Saint-Laurent


Chapelle située Rue Saint-Laurent.


Chapelle de la Madone



Chapelle située Rue Paul Morillot.
Cette chapelle serait le plus ancien lieu de culte de la commune. Elle daterait du Xe ou XIe siècle. L'édifice a subi au fil du temps de nombreuses dégradations.

Chapelle Saint-Vincent

Chapelle située avenue Laurenti.
Petite arcature formant un clocheton au-dessus du porche.
Chapelle ou oratoire en très mauvais état.

Chapelle Notre-Dame de Fatima



Chapelle située 16, avenue des Acacias.

Le 12 août 1963, le conseil municipal décide de désaffecter les locaux de l'école des Primevères pour transférer celle-ci dans de nouveaux locaux. L'emplacement avait été acquis par l'association diocésaine en 1961 et ainsi libéré, une chapelle pouvait y être édifiée. L'architecte Honoré TOSCAN (1908, Saint-Jean-Cap-Ferrat — 2002, Nice) intervenant bénévolement dépose un permis de construire. En 1966 le permis est délivré et le 13 février 1968 la première pierre est posée. Faute de ressources financières suffisantes, le clocher n'a jamais été réalisé et les vitraux jamais posés.


Chapelle Notre-Dame de l'Annonciade



Chapelle située dans le monastère de l'Annonciade 2135 corniche André.

En 1694, douze prêtres mentonnais fondèrent la Congrégation de Puypin et bâtirent le « Monastère » de l’Annonciade ( la Vierge Annoncée).
En 1808, le monastère, confisqué lors de la Révolution, fut acheté par Jérôme de MONLÉON. En 1867, les Capucins de Gênes, chassés d’Italie, y furent accueillis par le Marquis de MONLÉON. Ils y restèrent jusqu’en 1887, année du tremblement de terre. Celui ci causa de gros dégâts au monastère. Les Capucins de la Province de Lyon les remplacèrent en 1893, puis furent chassés par l’état en 1903 et revinrent en 1922. Le dernier Capucin, frère Emmanuel, resté seul depuis plusieurs années, quitte en 1998 le monastère.
L’achat du Monastère est signé le 24 janvier 2000 par les sœurs des Annonciades du Thiais en union avec les Sœurs Apostoliques d’Héverlé.
En 2012, par manque d'argent la congrégation décide de vendre et depuis le 3 décembre 2014, la commune est devenue propriétaire du lieu.
La chapelle a servi de chapelle funéraire à la famille de MONLÉON.


Chapelle Saint-Roch


Chapelle située : 23 Place Saint-Roch


Inventaire culte Anglican

Église anglicane Saint-John's


Église située à l'angle de l'avenue de Verdun et Carnot.
Temple anglican construit par les hivernants, en 1868, dans une style éclectique gothique. Bâtiment à une nef à l'envers ; elle représente l'High Church.

Ancienne chapelle anglicane


Ancien temple écossais situé rue de la République, édifié entre 1889 et 1890 et ouvert au culte en janvier 1891.
Se nomme actuellement Salle Saint-Exupéry.

Inventaire culte protestant

Église réformée de France


Temple situé 21 rue de la République.

Inventaire culte Orthodoxe

Église Notre-Dame-Joie-des-Affligés


Église située rue Paul Morillot.

Édifice construit en 1892 par l'architecte danois Hans-Georg TERSLING, grâce à des fonds recueillis par la duchesse ANASTASIA, provenant de dons de riches familles russes. Église construite dans un style russe du XVIIIe siècle. Il faut se souvenir que la colonie aristocratique russe était nombreuse au XIXe siècle sur la côte d'Azur . L'église desservait aussi la base marine russe de Villefranche.
L'église a été consacrée le 24 octobre 1892 sous le nom : « Eglise de Notre-Dame joie des affligés et Saint-Nicolas le Thaumaturge ».
Les icônes ornant l’iconostase ont été exécutées à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg ; certaines par le peintre Karl BRULOV. Très détériorée par les combats de juin 1940 et les pillages de la guerre, l’église fut restaurée en 1958 (façade refaite et dôme redoré).
Après 6 mois de travaux l'église a été inaugurée et bénie en novembre 2016.

Chapelle du cimetière du Vieux-Château


Chapelle située dans le cimetière du Vieux-Château .

En 1884, le comte PROTASSOV-BECHMETIEFF fait édifier au cimetière du Vieux Château une chapelle orthodoxe possédant une crypte dans laquelle sont recueillis les restes mortels des ressortissants russes. Les plans de cette chapelle sont établis par YOURASSOF, alors vice-consul de Russie à Menton. Le terrain de 54 m² a été cédé gratuitement par la Ville de Menton.
Les travaux sont réalisés sous la direction de l'architecte de la ville : Sylvain JAUFFRET. Chapelle inaugurée le 12 mars 1886.


Inventaire Culte Musulman

Inventaire du Culte Juif

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.