Édifices religieux de Bruxelles

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour

La ville de Bruxelles possède un riche patrimoine religieux : églises, congrégations religieuses et autres statues d'angle de rues. Cette liste vise a référencer l'ensemble des édifices religieux de la ville.
Note : cette liste n'est pas exhaustive.


Cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles

Cathédrale

La construction de l'édifice actuel débute par le chœur en 1226. La nef et le transept qui datent des XIVème et XVème siècles sont de style gothique brabançon. La façade est surmontée de deux tours et date des années 1470-1485.


Vitraux

Église Sainte-Catherine

Église Sainte-Catherine


Église du Sablon

Église du Sablon


Église Saint-Jacques-de-Couderberg

Église Saint-Jacques-de-Couderberg


Basilique Nationale du Sacré-Cœur à Koekelberg

Vue de la basilique Nationale du Sacré-Cœur

L'histoire de la Basilique commence en 1880. A l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance de la Belgique, le roi Léopold II souhaite faire du plateau de Koekelberg un quartier royal. S'inspirant du quartier de la Sorbonne à Paris, il aurait voulu y ériger un Panthéon. Très peu soutenu dans ce projet, le souverain lance l'idée d'y construire un sanctuaire national. Répondant aux deux sites déja existants : le Mont de la justice et le Mont des Arts, il y aurait ainsi un mont de la miséricorde.

Fasciné par Péris, le roi veut que cette nouvelle église puisse soutenir la comparaison avec la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, et qu'elle soit située au milieu d'une étoile d'avenues, comprenant des "Champs Elysées" menant au centre ville.

La première pierre de ce "Temple de Dieu" est posée par le Roi Léopold II à l'occasion du 75ème anniversaire de l'indépendance belge en 1905. On jeta les fondations d'un premier jet néogothique de l'architecte Pierre Langerock.

Mais la première guerre mondiale avait épuisé les finances en même temps que fait changer le gout architectural. On opta ainsi pour un projet "art-déco" de l'architecte Albert Van Huffel.

Celui-ci réalisé en trois ans une maquette du projet, au 40ème des proportions réelles. L'ingénieur architecte Paul Rome l’assistera dans ses travaux.

Le Cardinal Mercier, en 1919 dédie le monument à la mémoire des victimes de la guerre.

En 1935, van Huffel meurt. Paul Rome achèvera la construction du monument qui fut consacré en 1951 par le cardinal Van Roey, et terminé en 1969.

Le Pape Pie XII accorda à la nouvelle église, en 1952 le titre de "Basilique mineure".

La Basilique nationale du sacré Cœur à Koekelberg est la 5ème plus grande église au monde.

La nef centrale mesure 164 mères et le transept 107 mètres. Les galeries se trouvent à 10 mètres. Le clef de voûte est à 29 mètres, le dôme à une hauteur de 90 mètres. Le gros oeuvre est en béton armé recouvert de briques, de terra-cotta, de marbre, de parquet ou de pierre bleue.

Les deux tours abritent 5 cloches.


Maquette au 1/40ème de la basilique

Quelques vitraux

Autres vues