Édifices religieux d'Avignon

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour Avignon


Cathédrale basilique Notre-Dame-des-Doms


Un premier édifice fut consacré en 1111. La partie la plus ancienne de la basilique actuelle date de 1150. Elle a été agrandie par la réalisation de chapelles au XIVe siècle sous Jean XXII et au e siècle ou le chœur est agrandi en 1671 et la nef est dotée de tribunes en 1672.
Le clocher de la fin du XIIe siècle est détruit le 27 janvier 1405, il est reconstruit rapidement.
Pendant la Révolution, l'édifice est victime de pillages. Sous l'empire la cathédrale est restaurée.
La papauté installée à Avignon, la cathédrale a accueilli les cérémonies de canonisation de Célestin V et de Bertrand de Comminges ou le couronnement d'Innocent VI.
La statue de la Vierge en plomb doré coiffant le clocher a été ajoutée en 1859.
Le pape Pie IX en fait une basilique mineure en 1854.
L'édifice a été réalisé dans le style roman provençal.

La cathédrale est inscrite aux M.H. depuis 1840 [1]

Église Saint-Didier

Édifice classé aux M.H. depuis 1983 [2]

Église Saint-Pierre

Saint-Pierre

(a été rebâtie à partir de 1385)


Édifice classé aux M.H. depuis 1840 [3]

Église du Couvent des célestins

Église du Couvent des célestins


Édifice classé aux M.H. depuis 1914 [4]


Chapelle des pénitents gris

Chapelle des pénitents gris



Chapelle du collège des Jésuites

Chapelle du collège des Jésuites



Collégiale Saint-Agricol

Collégiale Saint-Agricol


AGRICOL fils de saint MAGNE évêque d'Avignon de 650 à 660. Il lui succède sur le siège épiscopal de 660 à 700.
Ce saint évêque aurait donné sa maison pour établir l'église Saint-Agricol.
Le pape Jean XII fait reconstruire l'édifice et l'élève en collégiale en 1322.
À la fin du XVe siècle, d'importants travaux sont entrepris pour reprendre les voûtes et adjoindre une travée supplémentaire. La nouvelle façade est ornée d'un "galbe en accolade" typiquement provençal.
La statue d'une "annonciation" est du sculpteur Lorrain Bernard FERRIER, elle date de 1489.
Un grand retable sculpté en 1525 est visible à l'intérieur, il est de style renaissance et du à Imbert BOACHON.

L'église est classée aux M.H. depuis 1980 [5]



Chapelle Saint-Nicolas - Chapelle Saint-Bénezet


Sur le pont on trouve deux chapelles superposées. La première date du XIIe siècle et elle est dédiée à saint Bénezet. Au dessus se trouve une seconde chapelle construite au XIVe siècle et dédiée à saint Nicolas.

Chapelle de l'Oratoire


Chapelle édifiée à partir de 1714 par les "Oratoriens" par successivement les architectes Jean-Ange BRUN, Ferdinand DELANONCE, Jean Baptiste PÉRU père et fils.
La chapelle a été consacrée en 1750.
L'édifice est construit sur un plan d'ellipse. Un coupole monumentale coiffe celui ci.
Le grand autel en bois doré provient de la chapelle des pénitents blancs.
Pendant la Révolution la chapelle accueille le "Club des Patriotes" , puis devient poudrière et dépôt de salpêtre.
La chapelle retrouve sa fonction de lieu de culte en 1825.

Édifice classé aux M.H. depuis 1912 [6]

Temple Saint-Martial

Temple Saint-Martial



Cloitre Saint-Louis

Cloitre Saint-Louis


Le cloitre est aujourd'hui transformé en hôtel.


Référence.png Notes et références

  1. Fiche Mérimée - Cathédrale
  2. Fiche - Collégiale Saint-Didier
  3. Fiche - Collégiale Saint-Pierre
  4. Fiche - Église du couvent des Célestins
  5. Fiche Mérimée - Saint-Agricol
  6. Fiche - Chapelle de l'Oratoire