Recherche généalogique aux États-Unis

De GeneaWiki


États-Unis
Drapeau des États-Unis
Informations
Capitale Washington, DC
Population 310,281,000 hab. (Est. 2010)
Superficie 9 826 675 km²
Langue(s) officielle(s) Aucune au niveau Fédéral
Langue Nationale Anglais (de facto)
Nom des Habitants Américain - Américaine
Devise En Dieu nous avons confiance
Informations complémentaires
Associations de Généalogie
États-Unis
Localisation
Localisation des États-Unis

Prologue

Par rapport aux recherches généalogiques en France, les recherches aux États-Unis relèvent d'un parcours du combattant. Mais comme en France, il y a de plus en plus de bénévoles qui seront là pour vous aider.

Les recensements ou Census

Pour commencer sa généalogie, il faut regarder les recensements "Census". Le 1er recensement fédéral a eu lieu en 1790. Les recencements sont réalisés tous les dix ans. Le délais de communication est de 72 ans. Ainsi, en 2012, seuls les recensements de 1790 à 1940 sont visibles au public.
Le "Census" est comme en France une liste nominative, et en fonction de l'époque de celui-ci les informations sont plus ou moins nombreuses, ainsi les informations fournies sont pour les périodes :
  • 1790-1840 :
    • Nom du chef de ménage
    • Nombre et âge de membre vivant dans la même maison
  • 1850-1940 :
    • Noms des membres de la famille
    • Âge, État ou pays de naissance
    • Lieux de naissance des parents
    • Noms des personnes vivant sous le même toit
    • Année d'immigration
    • Adresse
    • Statut du mariage et nombre d'année de mariage
    • Profession
    • Valeur de leur maison et d'effets personnels
    • Valeur agricole...
La visualisation de ces recensements peut se faire sur place aux archives nationales (NARA), ou dans les Archives et bibliothèques de chaque État. On peut aussi les consulter par internet via un site payant Ancestry.com. La recherche sur ce site est gratuite mais la visualisation de l'acte est payante. On trouve aussi des sites gratuits via le projet UsGenWeb, qui propose ces Census. (voir chapitre dépouillement)

Acte de naissance, mariage, décès, divorce

Une fois, un individu retrouvé dans le recensement, il faut contacter le lieu où sont entreposées les archives de la ville où l'individu est né, marié ou décédé. Cela peut varier selon le lieu; soit les Archives de l'État, soit du comté ou soit de la paroisse (ex : paroisse en Louisiane). Pour obtenir une copie, il faut payer les frais de copie et d'envoi.

Acte de naissance

Selon les États, on trouvera plus ou moins d'actes de naissance avant 1910 (ex : la Virginie a des actes de naissance à partir de 1850, par contre le Vermont a des actes de naissance à partir de 1770). Les actes de naissance devront à un moment donné être recherchés dans le pays d'origine de l'ancêtre. L'immigration a été très importante aux États-Unis et le généalogiste sera parfois amené à rechercher ses origines dans d'autres continents comme en Afrique, Asie, Europe (Royaume-Uni, Irlande, Allemagne, Italie, Pologne, France...).
En fonction de la date de naissance de l'ancêtre, les éléments pourront être différents. Ainsi pour un acte de naissance les informations fournies sont :
  • avant 1910 :
    • Nom de l'enfant (parfois, le nom de l'enfant n'apparait pas dans l'acte de naissance parce qu'il n'a pas encore été nommé)
    • Nom des parents
    • Sexe de l'enfant
    • Date de naissance des parents
    • Résidence des parents
  • après 1910 :
    • Nom complet de l'individu enregistré
    • Date, heure et lieu de naissance
    • Nom de jeune fille de la mère et son âge
    • Nom et prénom du père et son âge
    • Citoyen ou résident des États-Unis
    • Nombre d'enfant nés de la même mère
    • Témoins (amis ou parents)

Acte de mariage

Comme les actes de naissance, l'acte de mariage peut fournir des informations en fonction de la date d'inscription. Ainsi les renseignements fournis sont :
  • avant 1910 (Les documents varient en fonction des comtés) :
    • Nom complet des conjoints
    • Indication de 1er ou second mariage
    • Résidence des conjoints
    • Nom de la personne qui officie
  • après 1910 :
    • Nom complet de la mariée
    • Nom complet du marié
    • Âge et lieu de naissance des conjoints
    • Nom des parents des conjoints
    • Profession
    • Lieu de résidence
    • Témoins
    • Nom de la personne qui officie (qui pourrait conduire à des registres paroissiaux et ainsi de poursuivre l'enquête)
  • Dans certains cas, on peut obtenir la demande de mariage ou la licence (ces documents pourraient vous donner d'autres informations telles que le nom des parents, l'âge des conjoints, le nom de jeune fille de l'épouse).

Acte de décès

En généalogie en France et aux États-Unis (particulièrement pour des actes après 1910), cet acte est très important, il permet d'avoir des indices qui permettent de remonter plus vite l'arbre généalogique et donne une source d'informations utiles pour l'histoire de l'ancêtre. Comme les actes précédemment cités, en fonction de la date d'institution, les éléments fournis seront différents. Ainsi les informations sont :
  • avant 1910 (Les registres avant 1910 ne sont pas si fournis d'informations) :
    • Nom de la personne
    • Date de son décès
    • Résidence de l'individu
    • Cause du décès (plus ou moins indiqué)
    • Nom de l'informateur (plus ou moins indiqué)
  • après 1910 :
    • Nom de la personne
    • Ville, comté et État du décès
    • Ville, comté et État de résidence du décédé
    • Nom du père et de la mère
    • Lieux de naissance des parents
    • Lieu de naissance du défunt
    • Nom de jeune fille de la mère
    • Cause du décès
    • Notification le médecin qui a signé l'avis de décès
    • L'informateur (qui pourrait être des informations données par le défunt avant son décès)
    • Nom du conjoint
    • Profession de l'individu
    • Renseignement sur le service militaire de l'individu
    • Numéro de sécurité sociale

Acte de divorce

  • Les informations peuvent être :
    • Dates de naissance ou au moins l'âge des individus
    • État ou pays de naissance
    • Date et le lieu du mariage
    • Profession
    • Numéros de sécurité sociale si vers les années 1950
    • Adresses de résidence
    • Noms et âge ou date de naissance des enfants mineurs
    • Notification des biens appartenant à chacun
    • Service militaire (si les prestations sont divisées)
    • Nom de jeune fille de la femme
    • Motifs du divorce

Archives Nationales ou NARA

Les Archives nationales et Records Administration NARA sont le gardien de l'histoire de la nation.
Les documents fédéraux sont conservés et disponible pour tous. Ils peuvent contenir des informations sur l'histoire de la Nation telles que la Déclaration de l'Indépendance, la Constitution, Déclaration des Droits, des informations et documents de chaque État. Des informations sur les citoyens ordinaires, dossiers militaires des hommes et des femmes qui ont combattu pour les États-Unis, les dossiers de naturalisation des immigrants, les recensements.
Il y a environ 9 milliards de pages de documents textuels, 7.2 millions de cartes, de graphiques et de dessins d'architecture, plus de 20 millions de photographies; des milliards d'ensembles de données lisibles par machine, et plus de 365 000 bobines de films et 110 000 cassettes vidéo. (3)
Les NARA gère tous les documents électroniques du gouvernement : Archives Nationales NARA
On peut y trouver des documents historiques numérisés, dans :
  • le site ARC (dépendant des NARA)
    • ARC.pdf (Une petite brochure expliquant l'ARC)
    • ARC
  • le site Ourdocuments - Site numérique permettant de lire des traités, des lettres, la constitution des États-Unis... sur l'histoire des États-Unis. Explorer les 100 jalons de l'histoire américaine. Ces documents reflètent de la diversité et de l'unité des États-Unis
  • le National Archives Experience - Archives Numériques sur l'histoire complète des États-Unis du point de vue historique, économique, social... : carte de guerres, lettres, dessins, posters, vidéos...

Les mormons

Les mormons se sont fixé pour objectif de retracer l'arbre généalogique de l'humanité. Cette ambition repose essentiellement sur le fait que les mormons croient que les liens familiaux sont éternels". (1)
Leur religion ne leur a été révélée qu’en 1827, ce qui fait que leurs ancêtres n’ayant pu la connaître n’ont pu être « sauvés » selon leur dogme. Ainsi, les mormons ont très vite décidé de rechercher leurs ancêtres (à qui ils doivent la vie), pour leur proposer des baptêmes nominatifs. Il leur faut donc pour cela identifier leurs ancêtres et faire de la généalogie.
Après la Seconde Guerre mondiale et particulièrement la bombe atomique, les mormons ont décidés de protéger les archives mondiales et ont passés des accords avec les gouvernements de tous pays afin d’en stocker un exemplaire sous abri anti-atomique, dans leur ville capitale de Salt Lake City (Utah), aux États-Unis.
Avec la France, cet accord, passé en 1950 et avalisé plus tard par la CNIL, a valu à ce jour le microfilmage des archives de l’état civil et paroissiales des trois quarts de nos départements, dont les services d’Archives conservent un exemplaire des microfilms réalisés." (2)
Ainsi les archives américaines sont aussi microfilmés; vous pouvez les voir en allant à Salt Lake City.
  • Depuis peu les mormons numérisent leurs archives et vous pouvez trouver certaines numérisations sur le site FamilysearchRecord. Cliquez sur le continent demandé et laissez vous guider.

Immigration

Dans chaque généalogie, il peut y avoir une histoire d'immigration, cela concerne chaque continent, avec des règles particulières pour chaque pays, d'où la difficulté de trouver la trace de chacun des ancêtres. Aussi, il est important de connaître l'historique de ces flux migratoires à travers le monde dans l'ébauche de la recherche historique et généalogique de cet immigré. Un article sur GeneaWiki tente de vous donner une approche personnel de celle-ci : Immigration, Histoire et Recherches généalogiques.

Centres fédéraux de l'immigration

En fonction des époques, les immigrants sont passés par deux centres fédéraux de l'immigration :

Castle Garden

Castle Garden, appelé le jardin du château, est un fort et monument national situé dans Battery Park à la pointe sud de Manhattan à New York. Cet établissement a servi de forteresse, de théâtre, d'opéra et de station nationale des immigrants de 1820 à 1912.
Aujourd'hui, le jardin du château est appelée Castle Clinton National Monument et sert de centre de billets pour les ferries à Ellis Island et la Statue de la Liberté.
Du 1 août 1855 au 18 avril 1890, les immigrants arrivés dans l'État de New York transitaient par Castle Garden. Ce centre a accueilli environ 8 millions d'immigrés qui venaient d'Allemagne, d'Irlande, d'Angleterre, d'Écosse, de Suède, d'Italie, de Russie, du Danemark.
Castle Garden a accueilli son dernier immigrant le 18 avril 1890. Après la clôture de Castle Garden les immigrants ont transité par le centre d'immigration d'Ellis Island, le 1er janvier 1892.
Le site de CastleGarden.org est une ressource inestimable pour les éducateurs, chercheurs, étudiants, historiens de la famille. Ce site permet la recherche par nom et par période.
  • On peut obtenir des informations sur le site, en cliquant sur SEARCH, on peut chercher avec :


Chercher.jpg * Nom du bateau : Ship
* Port de départ : Port of Departure
* Prénom : First Name
* Nom : Last Name
* Travail : Occupation
* Pays de résidence avant l'immigration : Country of
Last Residence
* Province de la résidence avant l'immigration : Province of Last Residence
* Ville ou village : Place of Last Residence
* Date : Choix d'année ou entre telle ou telle date


  • En mettant le nom vous arriverez sur une première liste :


Liste Castle Garden.jpg * Nom : Last Name
* First Name : Prénom
* Âge : Age
* Sex : Sexe
* Arrival Date : Date d'arrivée
* Ville ou village : Place of Last Residence


  • Et on arrive à cette fiche :


Fiche.jpg * Prénom : First Name
* Nom : Last Name
* Travail : Occupation
* Âge : Age
* Sexe : Sex
* Alphabétisation : Literacy
* Nom du bateau : Ship
Date d'arrivée : Arrived
* Pays du port de départ : Country
* Port de départ : Port of Departure
* Ville ou village d'ancienne résidence : Place of Last Residence
* Région de résidence : Province of last Résidence
* Ville de destination : City or Village of Destination
* Prévision de voyage aux États-Unis, par quel moyen, coût : Plan, Passage, Money
* Parents restés dans le pays d'origine : Relative Left Behind
* Nom des parents restés dans le pays d'origine : Name of Relative Left Behind
* Adresse des anciens parents : Adresse of Relative Left Behind
* N° du ticket : Ticket
* Payé par : Paid by
* Aux États-Unis avant : In the Us Before
* Aux États-Unis quand (date) : In the Us When
* Aux États-Unis où : In the Us Where
* On va chez une personne ? : Going to someone in the Us
* Relation avec cette personne (parent - amis, professionnel) : Relationship to that someone in the us
* Nom de cette personne : Name of relative in US
* Adresse de cette personne : Adresse of relative in US
* Ville d'habitation de cette personne : City of relative in US
* Pays de naissance : Country of birth
* Ville de naissance : Place of birth


  • Les copies numériques de la plupart des manifestes ou listes du navire peuvent être accessible via un abonnement payant à Ancestry.com New York Passenger Lists, 1851-1891. Les microfilms des manifestes peuvent également être vus auprès des Archives nationales (NARA).


Liste ou Manifeste Ellis Island et Castle Garden.jpg 1. Nom du commandant du bateau
2. Nom du bateau
3. Date d'arrivée
4. Port de départ
5. Année d'arrivée
6. Liste des passagers

Ellis Island

Ellis Island à New York Harbor a été la porte d'entrée pour des millions d'immigrants aux États-Unis. Cette station fédérale de l'immigration a fonctionné du 1er janvier 1892 jusqu'au 12 novembre 1954. Aujourd'hui, plus de 100 millions d'Américains - soit un tiers de la population - peuvent retracer leur ascendance d'immigrants arrivés aux États-Unis à Ellis Island.
Ellis Island peut contenir 5 000 personnes, les cuisines peuvent en nourrir autant, plusieurs fois par jour et on trouve aussi des garderies pour les enfants, des salles de douches, des dortoirs ainsi que des locaux de quarantaines. Les services d’Ellis Island, fonctionnent jour et nuit.
Le séjour à Ellis Island était un parcours du combattant pour certains immigrés; 2 à 5 heures de tests médicaux et d'inspection si la santé et les papiers étaient corrects et d'interrogation les attendaient. La procédure pouvait durer plusieurs mois si nécessaire.
Chacun porte autour du cou ou épinglée à ses vêtements une étiquette indiquant le nom du navire dans lequel la traversée a été effectuée : les compagnies maritimes sont responsables, à leurs frais, du retour de l’immigrant s’il est refoulé" 4
Selon les classes de voyage certains été privilégiés. Les passagers de première et seconde classes qui arrivent au port de New York ne subissaient pas le processus d’inspection mais une inspection superficielle à bord du bateau. S'ils sont malades, ils passent par Ellis Island. Les passagers de troisième classe (steerage), en revanche, transitent systématiquement par Ellis Island.
Les immigrants arrivaient de partout, et le séjour à Ellis-Island était une étape pour être soit autorisé à entrer sur le sol américain ou être refusé et repartir chez soi.
Chaque immigrant et leurs bagages devaient être désinfectés. Ensuite des médecins les inspectaient pour éviter l'entrée de certaines maladies (variole, fièvre jaune, rougeole) aux États-Unis. Puis ils devaient monter 3 étages pour que d'autres médecins surveillent les signes de boiteries, d'essoufflement, analyser les affections cardiaques et les troubles mentaux. Enfin c'était le test de la paupière, pour trouver le trachome (grave infection bactérienne de l’œil), maladie pouvant conduire à la cécité. Quand ils avaient passé les tests médicaux, on indiquait à la craie sur leur vêtement avec des lettres : Sc pour maladie du cuir chevelu, G pour goitre, K pour hernie, L pour boiterie, S pour sénilité, H pour les maladies du cœur, X indique que la personne est suspectée d’avoir une maladie mentale.
Certaines maladies entrainaient une quarantaine ou une hospitalisation temporaire, mais ceux atteint de tuberculose, de lèpre et de trachome, retournaient directement au port d'embarquement aux frais de la compagnie de navigation.
  • Ensuite ils sont interrogés par les inspecteurs et doivent répondre à 29 questions :
    • Nom
    • Nom d’usage
    • Âge
    • Sexe
    • Situation matrimoniale (célibataire - marié)
    • Profession
    • Capacité à lire et écrire
    • Nationalité
    • Race
    • Lieu de naissance (pays et ville)
    • Dernier lieu de résidence (pays et ville)
    • Nom et adresse d’un proche habitant le lieu d’origine de l’immigrant
    • Destination finale (État et ville)
    • Numéro sur la liste
    • Détention d'un billet de train ou de bateau pour la destination finale
    • Qui a payé la traversée ?
    • Avez vous de la monnaie $50 ?
    • Êtes-vous déjà venu aux USA ? Combien de temps y êtes-vous resté ? Où ?
    • Nom et adresse des personnes que vous allez rejoindre ?
    • Avez-vous déjà été emprisonné, interné pour troubles mentaux ?
    • Êtes-vous polygame ?
    • Êtes-vous anarchiste ?
    • Arrivez-vous avec une offre, une promesse ou un contrat de travail ?
    • État de santé
    • Handicap ou infirmité
    • Taille
    • Teint
    • Couleur des yeux et des cheveux
    • Signes particuliers


Lorsqu'ils réussissaient ces tests, ils pouvaient alors échanger leur or, leur argent contre de l'argent américain et acheter des billets de chemin de fer pour aller librement dans le pays où ils le désiraient.
Les compagnies de navigation qui ont transporté ces passagers ont gardé toutes les listes détaillées de ceux-ci, elles ont été microfilmées par les mormons. Ainsi on peut trouver maintenant sur internet, et sur le site d'Ellis Island le détail de ces listes.
  • La base de données en ligne, vous permet de rechercher par nom, année d'arrivée, l'année de naissance, ville ou village d'origine, et le nom du bateau pour les immigrants qui sont entrés aux États-Unis à Ellis Island ou le port de New York entre 1892 et 1924. Vous avez le choix entre la recherche simple ou la recherche avancée.
  • Recherche simple :


Recherche simple sur ellis island.jpg * Prénom : First Name
* Nom : Last Name
* Prénom : First Name
* Année de naissance : Approximate Year of Birth
* Genre : Gender


En fonction du nom de famille, il sera préférable d'ajouter le prénom, et la date approximative de naissance...
  • Recherche avancée :


Recherche avancée Ellis Island.jpg * Prénom du passager : Passenger First Name (avec le choix des lettres)
* Nom du passager : Passenger Last Name
* Genre : Gender
* Date approximative de naissance : Approximate Year of Birth (ou l'année)
* Année d'arrivée : Year of Arrival (ou tranche d'année)
* Nom de la ville ou village d'origine : Name of Town/Village of Origin
* Nom du bateau : Name of Passenger Ship
* Ethnicity : Appartenance ethnique


Les ethnies sont aux nombres de 169 et permettent d'affiner la recherche.
  • On arrive en cliquant sur Start Refine Search à une liste :


Liste ellis Island.jpg * Nom du passager : Name of Passenger
* Année d'arrivée : Arrived
* Âge : Age on Arrival
* Certificat de passager : Passenger Record
* Liste des Passager du bateaux : Ship passenger
* Photo du bateau : Ship Image


En vous inscrivant gratuitement sur Ellis Island, vous pourrez avoir accès à :
  • Passenger Record (Certificat de Passager)


Passenger Record.jpg


  • Manisfest of the Ship ( Liste des passagers sur le bateau)


Manifest ship Ellis Island.jpg * Nom du bateau
* Port d'arrivée
* Date d'arrivée
* Port de départ
* Ligne 24 nom de la personne


  • Les dossiers disponibles en ligne vous fourniront des renseignements tels que :
  • Prénom
  • Nom de famille
  • Sexe
  • Âge à l'arrivée
  • Nationalité
  • État civil
  • Dernière résidence
  • Date d'arrivée
  • Nom du bateau
  • Port d'origine
  • Les dossiers des immigrants arrivés à Ellis Island après 1924 ne sont pas encore disponibles dans la base de données Ellis Island. Ces documents sont disponibles sur microfilm aux Archives nationales et locales.

Conseil de recherches

  • Orthographe du nom
Le nom de votre ancêtre a peut être été incorrectement transcrit : faute de frappe, écriture illisible. N'hésitez pas à chercher avec des variantes :
  • a à la place d'un e ou vice versa
  • inverser les lettres
  • Nom américanisé
Les noms de certains immigrants en provenance de pays européens ont été modifié afin que ceux-ci soit plus anglicisés :
  • Van Rosevelt => Roosevelt
  • Blum => Bloom
  • Gelbfisch => Goldwyn
  • Hubert => Hoover
  • Noël => Nowell
  • Stanislas => stanley
  • Recherches avancées
Privilégier la recherche avancée en incluant l'âge, le métier, le pays d'origine.
  • Bases de Stephen P.Morse
Si vous ne trouvez pas votre ancêtre sur Ellis Island, en changeant les variantes orthographiques, vous pouvez vous servir de la base de Stephen P. Morse, qui permet de retrouver les immigrés en incluant plus de détail.
  • Recherche par la 1ère lettre du nom
Cela peut entraîner des noms supplémentaires pour passer au crible, mais aide également à trouver des variantes d'orthographe et les abréviations, ainsi que les prénoms qui ont été énumérés avec juste une initiale.
  • Nom de femme ou nom de fille
N'hésitez pas à chercher le nom de la femme aussi par son nom de jeune fille
  • Inverser le nom et le prénom
Sachant que le prénom Jean ou John peut être aussi un nom de famille.

Autres sources de recherches aux États-Unis

Les sources sont innombrables, pour permettre aux généalogistes amateurs de retrouver ces ancêtres, mais aussi son histoire.

La Social Security Administration - Social Security Administration's Death Index (SSDI)

  • C'est une base qui est utile pour les généalogistes qui débutent leur travail :
    • La sécurité sociale américaine a été créée par un acte de droit en 1935 dans le cadre du programme New Deal du président Roosevelt. La Loi anonçait un système de retraite pour de nombreux Américains, mais pas tous. L'administration qui devait gérer ce nouveau systeme de retraite, fut créée en même temps.
    • L'informatisation des dossiers à commencer en 1962, et seules les personnes décédées après cette date figure dans les fichiers informatiques.
    • Initialement la Social Security Administration enregistrait les personnes décédées que si elles avaient reçues des prestations sociales de retraite de sécurité.
    • Dans les années 1970 le chemin de fer et de nombreux autres systèmes de retraite ont été fusionnés dans le système de sécurité sociale, ceux-ci ont commencé à apparaître dans la SSDI (index de la Social Security Adminstration).
    • Après la fin des années 1980, tous les décès aux États-Unis ont été signalés à l'Administration de la sécurité sociale et enregistrées dans le SSDI.
    • Décès d'enfants et les adultes non-retraités y sont répertoriés depuis les années 1990, mais pas pour les années antérieures.
    • Les étrangers en situation régulière aux États-Unis qui ont obtenus une carte de sécurité sociale, peuvent apparaître dans la SSDI si leur décès a été signalé, même si le décès est survenu à l'étranger.
  • Les bases de données en ligne du SSDI peuvent contenir :
  • Numéro de sécurité sociale
  • Nom
  • Date du décès
  • Date de naissance
  • Dernier domicile connu
  • Lieu de la dernière prestation
  • Date et lieu de délivrance
  • La SSDI peut être consulté sans frais sur un certain nombre de sites Web :
  • Index des décés sur le site des Mormons

Les cimetières

Bien que n'étant pas considéré comme une source primaire d'information, les cimetières regorgent de souvenirs, mais aussi d'informations utiles pour le généalogiste, à la fois par le caractère physique des pierres tombales, mais aussi par leurs informations très utiles. Les cimetières racontent à la fois l'histoire des morts, mais aussi de leurs famille. Une tombe peut être la tombe de votre ancêtre, mais il peut y avoir les tombes de son épouse, de ses enfants, de sa famille tout entière autour d'elle.
  • Les pierres tombales peuvent apporter des informations telles que :
    • Dates
    • Lieux de naissance
    • Nom de famille
    • Nom de jeune fille
    • Nom du conjoint pour une femme mariée
    • Information militaire
    • Appartenance à une organisation fraternelle
    • Appartenance religieuse

Comment faire des recherches

  • Trouver où l'ancêtre est enterré
    • Les registres des décès contiennent souvent cette information, comme les notices nécrologiques.
    • La famille si elle est encore existante, peut vous indiquer des lieux où sont enterrés des membres du même ancêtre.
    • Les salons funéraires et de pompes funèbres peuvent vous aider à localiser les tombes des cimetières.
    • Si vous connaissez l'appartenance religieuse de vos ancêtres, vous pouvez essayer de contacter l'église dans la zone où votre ancêtre a vécu. Les églises tiennent des registres de leurs anciens membres enterrés dans un cimetière proche et de leurs anciens membres qui sont enterrés ailleurs.
    • L'internet est en train de devenir la 1ère source pour les registres de cimetières
    • Pour retrouver un cimetière vous pouvez aussi cherchez dans la base américaine The Geographic Names Information System (GNIS)
C'est un système d'information des noms géographiques aux États-Unis. Pour faire des recherches il suffit d'utiliser le moteur de recherche :


Moteur de Recherche GNIS.jpg * 1. Nom du lieu
* 2. Nom de l'État (menu déroulant) ou du comté
* 3. Genre du lieu recherché (menu déroulant)


On peut rechercher tous les cimetières (cemetery - Cemeteries) d'un État en choisissant celui-ci dans le menu déroulant, dans ce cas on obtiendra une liste :


Query GNIS.jpg


Quand on connais le nom du cimetière, mais sans le nom de l'État ni le nom du comté, il peut être utile de passer par cette base américaine qu'est le GNIS.
Les registres de recensement peuvent vous aider à trouver le lieu du cimetière, en effet, c'est l'histoire de votre ancêtre ou de ses voyages qui pourront vous permettre de connaître les terres, les propriétés appartenant à celui-ci. Souvent nos ancêtres ne sont pas enterrés loin de leur lieu d'habitat, mais peuvent être aussi enterrés près d'une maison qui leur a appartenue, ou près de leurs parents etc.
  • Visiter le cimetière
Aux États-Unis, ils peuvent être à un emplacement normal ou à des endroits tout à fait inattendus; dans un emplacement public ou privé, dans un champ, dans une zone boisée ou rurale, près des rivières, des marais, parce que l'histoire des États-Unis est faite, elle aussi, de guerre, de guerre civile, et du coup, votre ancêtre est peut-être enterré dans un lieu surprenant.
Conseils
  • Ayez l'autorisation du propriétaire si c'est un endroit privé
  • Préférez le printemps et l'automne (les champs peuvent être plein de mais, blés, orge...)
  • Habillez-vous en conséquence (tenue du randonneur)
  • N'hésitez pas à prendre des gants et un sécateur, même une petit faucille, cela pourra vous être utile...
  • Apportez papier, crayons, un appareil photo (prévoyez plusieurs cartes mémoire, les piles ou ayant suffisamment de bobines)
  • Pensez à des produits pour nettoyer la pierre tombale
  • Prévoyez le matériel (papier blanc, scotch, brosse, gros crayon gras ou cire) si au cas ou les indications ont légèrement disparues vous vouliez essayer de les copier en appliquant un papier (papier blanc) et en frottant la tombe avec un gros crayon ou de la cire
  • Une carte du comté ou de la ville de sorte que vous pourrez marquer l'emplacement du cimetière que vous avez localisé.
  • N'hésitez pas à visiter le cimetière surtout s'il n'est pas grand, il y a peut être d'autres ancêtres, ou des collatéraux enterrés au même endroit. Sans faire totalement une transcription complète du cimetière, dites vous que le fait de visiter le cimetière en entier, de noter des informations dates et noms et emplacement des tombes peut vous faire économiser un nouveau voyage.
  • Noter les informations
    • Faites une fiche complète, du lieu, GPS, etc.
    • Notez les noms et les dates exactement comme ils sont inscrits
    • Dessinez les symboles qui sont sur la pierre tombales, surtout ceux que vous ne connaissez pas
    • Faites le tour de la tombe, il peut y avoir des informations devant, derrière, en bas en haut, de côté
    • Prenez une photo de la tombe dans son ensemble et seule...


Bibles des Familles

Une bible des Famille "Holy Bible Family" est le livre de la Bible qui est transmis de génération en génération dans une même famille.

Ce livre de la Bible contient aussi, souvent à la fin du livre des informations sur l'histoire de la famille qui la détenait. Un peu comme la généalogie de la famille, avec des dates de naissance, mariage, décès, baptêmes, confirmation. On peut y trouver aussi des coupures de journaux (relatifs à la famille), des photographies.

C'est au Royaume-Uni à l'époque victorienne que cette usage de la bible fut la plus courante. On trouve ces bibles de famille, aux Etats-Unis, en Australie, et en Nouvelle-Zélande.

C'est une véritable mine pour les généalogistes amateurs et professionnels, on trouve hélas beaucoup de ces précieux documents en vente dans les sites de vente aux enchères... Cet un outil très précieux pour les recherches américano-britanniques.

On trouve sur le net, beaucoup de dépouillement relatifs à ces bibles, et qui pourront vous aider :


  • Biblerecords - un grand site de dépouillement des bibles des familles en ligne, par :

Vous trouverez aussi quelques liens utiles dans chaque états des Etats-Unis


Church Records

Une des sources les plus négligée aux Etats-Unis, ce sont les registres des églises. La grande majorité des immigrants aux Etats-Unis sont plus ou moins lié, à une religion. Leur culture est liée est souvent liée à une église, qui était le point culminant de l'histoire de leur pays.

Les Etats-Unis a la plus grande diversité de religion dans le monde. Au fil du temps, les descendants de ces immigrants se sont affilié à des confessions différentes. Ils changeaient d'église par le pasteur avait changé, ou lorsque la famille avait déménagé pour une autre localité. La religion ancestrale représente a une forte représentativité dans les immigrants de première génération.

Les églises ont généralement tenu des registres des sacrements effectués à leurs paroissiens. Les enregistrements de ces actions : baptêmes, confirmations, mariages et sépultures, contiennent souvent des informations importantes sur les gens.

Dans de nombreux pays européens, les registres des paroisses étaient tenus, détaillés depuis les années 1660. Cette pratique fut importée avec les immigrants venus d'Europe.

Les registres de ces églises sont souvent écrits dans la langue maternelle des pratiquants pour les années anciennes, et plus en anglais pour les registres récents. Que peut-on trouver dans ces registres :

  • Acte de Baptême
  • Acte de Mariage
  • Acte d'Inhumation
  • Acte de Confirmation

L'état des registres dépendent généralement de la spécificité religieuse de celle-ci. Ainsi, chaque religion a tenu des registres différents :

Eglise Catholique Romaine

Le plus grand pourcentage d'immigrant aux Etats-Unis était de cette religion. Il y a eu des créations de paroisse spécifiquement pour chaque pays dans divers villes, notamment à New-York, on y trouve les paroisses pour les allemands, les irlandais, les polonais, les français, les italiens. Les catholiques avaient tendance à se réunir dans les grandes villes, et c'est surtout là que vous trouverez des registres.

Pour chaque paroisse de chaque nationalité, les informations seront plus ou moins fournis. Les archives des paroisses d'Europe continentale sont les mieux fournis.


Eglise Luthérienne

Les Luthériens ont tendance à être soit allemand ou de nationalité scandinave. La plupart des luthériens appartiennent maintenant à l'Eglise Evangélique Américaine(ELCA).

On peut à la fois trouver les registres dans les paroisses des grandes villes, comme dans les paroisses locales. Les églises luthérienne par rapport à l'Eglise Catholique Romaine, serait plutôt milieu rural. Et c'est l'endroit où vivait votre ancêtre que vous trouverez une paroisse luthérienne.

Conseils de recherche

  • Il faut identifier à quelle église appartenait votre famille
  • Essayer de trouver un annuaire de l'époque, pour trouver la paroisse, voir dans les bibliothèques, archives....
  • Ne pas oublier qu'une paroisse qui était Irlandaise, à l'époque, peut être devenu Hispanique maintenant...
  • Ne pas hésitez à aller dans les diocèses de chaque religion ; pour la religion luthérienne ne pas hésiter à aller dans les archives synodales.


Archives Militaires

Les informations militaires peuvent être trouver dans les documents de famille, les photos de famille, les recensements, sur les pierres tombales, dans des coupures de journaux, les registres de décès et les notices nécrologiques.

Pour tous les dossiers militaires des anciens combattants entre 1912 et 1960, 80 % des dossiers ont été brulés lors d'un incendie à la National Personnel Records Center en 1973, aucune trace ne reste de ces dossiers.

La plupart des dossiers de la Marine américaine on été détruit par un incendie de 1800 et de 1814. Depuis 1894, un projet de reconstitution de ces dossiers, il s'agit du The Compiled Military Service Record, qui à travers des sources diverses ont collecter plusieurs documents pour reconstituer les dossiers.

Dépouillements et recherches gratuites aux États-Unis

  • UsGenweb - Généalogie américaine gratuite pour tout le monde
De plus en plus de bénévoles américains épluchent les archives et mettent à disposition gratuitement le fruit de leurs recherches. C'est le cas d'USGenWeb, projet conçu par des généalogistes amateurs qui travaillent pour fournir des sites Web de généalogie gratuit pour les recherches généalogiques dans chaque comté et chaque État des États-Unis. Ce projet est non commerciale et entièrement engagé à l'accès de généalogie gratuit pour tout le monde. Vous trouverez certains de leurs liens dans chaque État sur GeneaWiki.
  • Ancestor Hunt est un moteur de généalogie pour des recherches gratuites. Le site est une vrai bible pour faire des recherches aux États-Unis. Sur ce site sont compilées toutes les recherches généalogiques et sources par État :
    • Bibles
    • Notices nécrologiques récentes de journaux
    • Recensement
    • Informations sur les militaires
    • Plan des terres

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Les Genealogy Guys sont George G. Morgan and Drew Smith.
Ces professionnels de la généalogie (l'un travail dans une bibliothèque d'une université, l'autre est conférencier généalogique) proposent un podcast en langue anglaise fort utile pour passer les murs de briques rencontrés aux cours des recherches.
Ils proposent de nouvelles pistes de recherches pour vos ancêtres américains, anglais, irlandais, allemands, etc. Les anciens épisodes sont semblent-ils toujours disponibles et gratuit sur leur site ou sur le iTunes.
Persi est un index qui regroupe des thèses et des périodiques du monde entier consacrés à la généalogie. Ce site a été créé par le département et le personnel de la Fondation du Centre de Généalogie de la bibliothèque de Fort Wayne en Indiana.
La période des gammes d'articles va de 1700 à nos jours. Plus de 1,8 millions d'entrées d'index de près de dix mille titres sont représentés dans cet index. Les copies d'articles trouvés dans cette base sont payantes.
Les filles de la Révolution Américaine, est une société américaine. L'adhésion aux DAR est ouvert aux femmes qui peuvent démontrer qu'elles descendent en ligne directe à partir d'une lignée des ancêtres qui ont contribué à la réalisation de l'indépendance des États-Unis.
L'organisation, patriote, est active pour la préservation de l'histoire du pays et dans l'éducation. La partie généalogie regroupe des périodiques, des manuscrits, des collections généalogiques protestantes etc.

Us Lexical.jpg Lexiques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Livres ou thèses

  • Evidence Explained : Citing History Sources from Artifacts to Cyberspace - Elizabeth Shown Mills, publié par Genealogical Publication Company (ISBN-10 : 0806317817 - ISBN-13 : 978-0806317816).
  • Immigration à Ellis Island Thèses d'étudiants - OPPapers.com - Inscription obligatoire, gratuite et payante.

Sources internet


Documents.jpg Documents

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)