Paléographie

De GeneaWiki

Qu'est-ce que la paléographie ?

Quittance de Benoit VALENTIN - Jean DESPORTES et sa femme Anthoinette VALENTIN

La paléographie (du grec palaios, « ancien » et graphein, « écrire ») est l'étude des textes manuscrits anciens, indépendamment de la langue utilisée (grec ancien, latin classique, latin médiéval, ancien français, français classique, ...)

Méthodologie

Qui ne s’est pas découragé devant un acte ancien ? Une période d'adaptation est nécessaire lorsque vous déchiffrez des documents rédigés par un nouveau scribe ; familiarisez-vous avec son écriture en décryptant en premier lieu les mots les plus faciles à lire, puis revenez sur les passages à votre portée, en laissant en blanc les mots incompréhensibles ; après plusieurs tentatives vous vous habituerez au graphisme et tout deviendra plus clair.

Lors de la lecture d’un document , il faudra tout d’abord se familiariser avec la forme des lettres, puis des syllabes, connaître les particularités et abréviations.

Exemple de lecture d'une page d'un contrat de mariage de 1594 (voir la transcription ci-dessous).

Acte.jpg

Transcription :

L'an mil cinq cens quatre vingts
quatorze le vingt ungyesme jour de juing
furens présens en leurs personnes Claude de Vidal
escuyer seigneur d'Argeville fils de feu ..... de Vidal
vivant aussy escuyer sieur dudit Argeville et
de la Brosse aagé de ...ans ou environ pour luy d'une part
et dam elle ( damoiselle) Jehanne de Rochechouard veuve de feu Adrean
Desnoyers luy vivant sieur de Mainvillyer au nom et
Comme stippullant de damelle Anthoinette
Desnoyers sa fille et dudit deffunct aagée de
vingt troys ans ou environ ladite Anthoinette
Desnoyers adce(à de ce) pnte(présente) et de son consente(ment) d'autre part lesquels
de leurs bons grés et bonne volonptés (volonté) en présences
par l'advis vouloir et consentement assavoir dudit
de Vidal sieur d'Argeville de Pregean Després
sieur de la Chapelle Vill..? et Plannes ? demeurant audict
lieu de la Chapelle # (en marge) (son oncle) Hector Dumonceau escuyer
sieur de Boisharpin et des Boyes ? son cousin et dam(ois)elles
Marye de Vidal et Adrienne de Vidal ses
Seurs (sœurs) Loys de C ?nguerant escuyer François Dumonceau
aussy escuyer ses cousins et dam(ois)elle Aelys
Dumonceau aussy sa cousine d'une part
et ladite dam(ois)elle de Rochechouard assisté de
noble homme Michel de Rossard escuyer sieur
de Villyers oncle de ladite Desnoyers et
dam(ois)elle Françoyse de la Motte femme de Claude
de Blosset escuyer sieur du Buisson et de En..s...elle?
sa cousine d'autre part recongnurent (reconnurent) et confessèrent
avoir faict fesrent (fairent) et fait entre eulx de bonne
foy les traictées de mariage dons douaire
conventions promesse obligation et choses
cy après déclarés pour raison et à cause

Lettres

Les lettres vont nous permettre de reconnaître le début d'un mot et par là même faciliter sa recherche, ceci après avoir relevé les pièges de certaines lettres qui suivant les scribes se confondent : les S et F, i et J, B et G, ...

Exemples de lettres A
Letlivweb.jpg

Syllabes et éléments de mots

Des syllabes et éléments de mots (deux à trois lettres assemblées) permettent de mieux percevoir des exemples de liaisons de lettres, et affiner la recherche en début ou milieu de mot.

Exemples de syllabes commençant par : Gab, Gag, Gar, Gel, Gen, Ger, Geu, Gil, Gis.
Gabweb.jpg

Particularités

Les Particularités, ce sont des lettres ajoutées dans les mots ou utilisées à la place d'autres lettres, ceci assez couramment, sans parler de l'orthographe très aléatoire de certains scribes, en particulier en état-civil où les noms et mots étaient souvent écrits sous une forme phonétique par certains prêtres.

Exemple : avec la lettre ( P ) ajoutée dans le mot Achepteur (acheteur), et avec ( Es ) qui remplace les é ou è et un ( P ) en plus dans Escripre (écrire), Nopces (noces), ...
Achepteur, Espcrire, Nopces, Nepveu, Sepmayne, Recepveur.
Partweb.jpg

Abréviations

Les abréviations : obstacle majeur dans les décryptages, parfois l'enchaînement de plusieurs de ces abréviations rend le texte incompréhensible. Il est à souligner que certaines sont utilisées en état-civil dans les noms patronymiques; ne pas les connaître mène donc à l'échec.

Les abréviations Spéciales et leurs formes, nous pouvons les classer rapidement ainsi : Les abréviations en fin de mot : un trait courbé, droit, recourbé ou de forme particulière sur, au-dessus ou au-dessous de la ligne d'écriture abrège la graphie des mots,

Exemple : Tut(eur) et curat(eur), Desf(unts), Eslect(ions), Sucess(ion), ...
Fin-m.jpg

Les abréviations en milieu de mot : sans ou indiquées par un tilde, plusieurs lettres ou syllabes ont été supprimées, souvent seules les premières et dernières lettres sont formées.

Exemple : Consom(matio)n, déclar(ati)on, So(m)me, Egl(is)e, ...
Mil-m.jpg

En début de mot : des signes particuliers correspondent à plusieurs lettres, Autre-Pre-Tres-Ter-Trans-Ser-Cer-Mar,

Exemple : (Autre)ment, (Pre)neur, (Tres)pas, (Ter)rouer, ...
Deb-m.jpg

Certains signes sont plus fréquemment utilisés : Il s'agit de : COM, CON, PAR, PER, PRE, PRO,

que l'on retrouve aussi dans des noms patronymiques, et qui sont très souvent utilisés par des scribes de toutes régions et de toutes origines : état civil, notaire, ... Il s’agissait bien là d’un codage précis et commun à tous, c’est la sténographie d’aujourd’hui.

Exemple : avec COM, CON,
(Com)modément, (Com)missaire, ...
Abr-com.jpg
Exemple : avec PAR, PER,
(Par)lement, (Par)tye, (Per)sonne, (Par)eil, ...
Par-per.jpg
Exemple : avec PRO et PRE
P(ro)pre, P(ro)mis, P(ro)chain, P(roche), ...
Pre-pro.jpg

Ensuite les abréviations en exposant, forme plus classique.

Exemple : Cinq(uiè)me, Con(se)i(ll)er, soubs(ig)né, ...
Exp.jpg

Les abréviations Courantes :

Exemple : Ahuy pour Aujourd’hui
A050.jpg

Mots et phrases

Il faut ensuite se familiariser avec les mots,

L’initiation à cette discipline nous fera découvrir toute la richesse des fonds anciens encore aujourd’hui en grande partie inexplorés en raison de la difficulté de lecture, des formes de lettres bien sûr, mais surtout des particularités et abréviations (forme de sténographie) problèmes majeurs des débutants.

Exemple : " Et que le que dessus desclaré est tenu chargé et redevable entre autres charges "
Etqueleweb.jpg

La vie d'une ville ou d'un village peut ainsi être reconstituée, le nombre de commerces, artisans, activités et leurs situations géographiques.

Ce sont des renseignements historiques, mais aussi, sociaux, géographiques, professionnels, généalogiques que l’on relèvera.

Conseils pratiques

Le généalogiste, en remontant le temps, doit apprendre rapidement à travailler sur des textes anciens : état-civil puis registres paroissiaux, documents notariaux, ...

Différences dans l'expression, vocabulaire spécialisé (notaires...), orthographe approximative - souvent phonétique - des noms de personnes et de lieux, écritures maladroites et "rustiques" des premiers maires, graphie élaborée dans d'autres cas, abréviations diverses, ponctuation aléatoire, usage du latin, de langues régionales (alsacien, basque, breton) ou même de patois, sans parler du support lui-même - feuilles déchirées, déclassées, encre effacée ou très pâle, lignes se confondant au recto et verso, tâches et brûlures - autant de surprises déconcertantes et d'obstacles à surmonter pour progresser dans sa quête infinie d'ancêtres et de cousins...

Lire et déchiffrer un texte ancien s'apprend en fait surtout "sur le terrain".

Il est possible cependant de se former en parallèle.

Pour un besoin ponctuel, n'hésitez pas à faire appel à l'expérience des "anciens" de nos cercles. Elle est précieuse. Nul mieux qu'eux ne peut souvent deviner le nom d'une paroisse mal écrite ou disparue, trouver le sens d'un mot qui semble illisible ou d'un signe mystérieux.

Sur le plan pratique, dans vos dossiers généalogiques, faites, si possible, pour les documents anciens que vous possédez ou dont vous avez une copie et qui sont manuscrits, la "transcription" de ceux-ci.

Cela vous servira quand vous reprendrez plus tard votre travail, pour une exposition généalogique ou familiale ou quand vous pourrez, dans votre logiciel, associer l'image numérisée d'un document et sa transcription en marge de l'information donnée sur une personne.

Qu'est-ce que transcrire ?

Il s'agit de recopier à la main ou mieux, sur votre ordinateur, le texte que vous avez sous les yeux. Vous le ferez :

  • ligne à ligne (vous pouvez les numéroter)
  • mot pour mot
  • dans la langue utilisée
  • en respectant
  • les fautes d'orthographe, même si elles vous choquent,
  • la ponctuation, les minuscules/majuscules, même si vous feriez autrement si vous en étiez le rédacteur
  • en marquant "???" les mots ou signes que vous ne savez pas déchiffrer, pour les retrouver aussi plus facilement quand vous demanderez l'aide de quelqu'un pour compléter votre travail.

H
Histoire.pngistoire de l'écriture

Les façons d'écrire ont évolué dans le temps. On peut noter plusieurs grandes périodes :

  • 1150-1470 : peu de textes, écritures similaires très appliquées, proche du gothique.
  • 1470-1580 : nombreuses formes d'écritures, nombreuses abréviations, très difficiles à lire
  • 1580-1640 : écritures encore difficiles à lire, le geste d'écriture étant très différent de notre époque
  • 1640-1680 : l'écriture devient courante
  • 1680-1740 : le papier et la plume se perfectionnent, l'écriture devient de plus en plus lisible
  • 1740-1790 : l'écriture se perfectionne encore
  • 1790-1810 : pendant la Révolution, on place aux postes administratifs de nombreuses personnes peu habituées à l'écriture; leur lecture se complique à nouveau
  • 1810-1850 : l'écriture se restructure
  • 1850-1930 : matériaux d'écriture de bonne qualité, enseignement de l'écriture à l'école
  • 1930-aujourd'hui : écriture actuelle

On ne peut négliger, depuis la fin des années 1990, une nouvelle forme d'écriture non manuscrite, qui a vu le jour avec l'usage intensif des e-mails et des SMS envoyés par téléphones mobiles : les abréviations reviennent en force avec le langage SMS.

Aide à la paléographie

  • Services de transcriptions d'actes et documents anciens du 14ème au 18ème siècle
  • Fil d'ariane propose une aide gratuite
  • Francegenweb propose une aide gratuite à la lecture des documents anciens
  • Les élèves de l' réalisent, moyennant finances, des transcriptions et/ou traductions de documents en français et en latin de toutes époques. Pour tous renseignements, écrire à :
École nationale des chartes
Association des élèves - Service des transcriptions
19, rue de la Sorbonne - 75005 PARIS
  • Services pour la compréhension et la conservation du patrimoine écrit, notamment : transcriptions / éditions de textes, aide à l'apprentissage de la paléographie, recherches archivistiques. Archiviste-paléographe (2014) et travailleur indépendant. Pour tous renseignements, écrire à :
Viviane Fritz
12, rue Eugène Süe - 75018 PARIS
Mail : decryptages@caramail.com
  • Vous trouverez sur Geneanet un forum gratuit, de paléographie en langue française, latin, allemand et autres langues. N'hésitez pas à solliciter les bénévoles spécialisés dans ces écritures.

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Mémento de paléographie généalogique - Archassal Pierre-Valéry - éd. Brocéliande
  • Gérard d'Arundel de Condé, Déchiffrer les archives, 101 exercices pratiques XVIème - XIXème siècles, Editions Christian, Paris, 1999.
  • Lire le français d'hier, Manuel de paléographie moderne XVè - XVIIIè siècle, Gabriel AUDISIO, Isabelle RAMBAUD, Editions Armand COLIN
  • Roland de Tarragon: Écritures anciennes du XV° au XVIII° siècle. Exemples et formes de lettres,abréviations, mots et phrases. Editions Créer.
  • Éléments de paléographie pour servir à l'étude des documents inédits sur l'histoire de France, publiés par ordre du Roi et par les soins du Ministre de l'instruction publique (gallica).
  • Manuel de paléographie moderne, Paris, Archives & Culture, 2012, 144 p.
  • Supplément Paléographie de la RFG
  • Déchiffrer les écritures de nos ancêtres, Paris, Archives & Culture, 190 p.

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Cours et exercices

  • Téléchargement gratuit de cours avec leurs corrigés
  • Des dossiers de paléographie sur documents du Ve au XVe siècle avec fac-similés interactifs se trouvent sur le site de l'École nationale des chartes accompagnés d'un très riche commentaire paléographique, d'une transcription et d'une traduction éventuelle
  • Une initiation à la lecture des documents anciens avec deux textes (et leur transcription) ainsi qu'un vade-mecum de paléographie téléchargeable sur le site des archives municipales de Lyon
  • Exercices et cours gratuits de paléographie avec traduction d'actes originaux. Le décryptage se fait pour chaque mot, lettre après lettre en passant le pointeur souris sur la lettre en question. Actuellement 23 exercices sont en ligne, un ajout de 1 ou 2 actes par semaine est prévu. Entrée "exercices " en bas de la page index
  • Initiation à la paléographie, exercices de lecture et corrigés, en provenance des sujets traités dans les différents numéros de celle-ci, ainsi que des textes soumis par des lecteurs.
  • Comprendre les textes anciens en langues étrangères (Anglais, Allemand, Espagnol, Français, Italien, Neerlandais, Portuguais), connaître l'alphabet de chacun, et l'analyser dans des textes anciens


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie GeneaWiki.