Logiciels de généalogie

De GeneaWiki


La popularisation à grande échelle de l'outil informatique dès le début des années 1990, a engendré une nouvelle façon de faire sa généalogie. Peu à peu, des logiciels ont été développés et ont commencé à se répandre sur le marché, soulageant le travail de nombreux généalogistes.

Les fiches bristol et autres classements papier ont disparu au profit de l'ordinateur, et de l'utilisation d'un logiciel qui permet en un clin d'œil d'imprimer un arbre généalogique, de rechercher des parentés, des individus, d'effectuer des tris et des classements, sans compter la facilité de manipulation et l'aisance visuelle.

Le logiciel de généalogie est devenu incontournable aujourd'hui à tout généalogiste, qu'il soit gratuit ou payant, du plus simple au plus compliqué.

Choisir son logiciel de généalogie

Chaque logiciel a des défauts et des qualités, il faut faire très attention avant d'acheter un logiciel, il faut par internet charger les demos et faire sa propre utilisation, il faut surtout qu'il soit simple d'utilisation.

Il existe un très grand nombre de logiciels de généalogie (voir liste ci-dessous), le meilleur logiciel sera celui que vous aurez choisi ... Néanmoins pour vous aider, voici quelques critères pour vous aider à choisir.


Prix / Open Source

Il existe plusieurs types de logiciels en terme de prix et d'ouverture du code.

  • Les logiciels gratuits et Open Source. Ces logiciels ont la particularité de permettre et garantir l'accès au code (le secret de fabrication) du logiciel avec la possibilité de l'améliorer et de le rediffuser. Les programmes les plus dynamiques en terme de communauté francophone sont GeneWeb (utilisé par GeneaNet pour la publication des arbres), Ancestris et Gramps.
  • Les logiciels gratuits "freeware" avec code source fermé, exemple Personal Ancestral File
  • Les sharewares / partagiciel. C'est par exemple le cas de Ancestrologie et de Généalogos pour les plus connus.
  • Les logiciels commerciaux. Les plus plus connus sont Heredis, Geneatique, Parentèle et Win Family. Il existe souvent des versions de démos pour pouvoir les tester.

Diffusion

Voici un classement des logiciels de généalogie sous Windows et en français selon leur diffusion (classement réalisé en 2003) :

Sources de ce classement : sondages des listes de discussion régionales, sondage réalisé par GeneaNet, nombre d'abonnés aux listes de discussions dédiées.

Remarques :

  • La popularité d'un logiciel peut n'être due qu'à un marketing efficace, qui n'est pas obligatoirement un signe de qualité. Soyez particulièrement attentif au respect de la norme GEDCOM.
  • Les avantages d'un logiciel largement diffusé facilitent l'entraide et les échanges de données avec les autres possesseurs. C'est également un atout de pérennité. A contrario, c'est aussi plus d'inertie face aux changements et aux nouveautés.
  • Un sondage ne tient pas compte des évolution en cours, et favorise donc les plus anciennes versions. Et inversement, les logiciels vendus en grande surface avec des utilisateurs moins actifs sur Internet sont certainement sous-représentés.
  • Rien ne prouve à ce jour que les logiciels payants soient meilleurs.

Logiciels pour PC

Logiciels Gratuit ou payant Prix Explication sur geneawiki (cliquez sur le nom)
Agelong Tree P 29$95 Agelong Tree
Ancestrologie P 28 à 48 € Ancestrologie
Ancestromania G gratuit Ancestromania
Ancestris G gratuit Ancestris
Ahnenblatt G gratuit Ahnenblatt
Brother's Keeper P 17 à 54 $ Brother's Keeper
Elie G gratuit Elie
Famille P 29,95 € Famille
Family Tree Builder G - Family Tree Builder
Filiatus P 49 à 69 € Filiatus
GaoPerso P 30 à 90 € GaoPerso
Geneal G ou P 35€ Geneal
Généalogie 4 P 9,99 € Généalogie 4
Le Généalogiste Deluxe 2008 P 29,95€ Le Généalogiste Deluxe 2008
GenealogyJ G gratuit GenealogyJ
Généamania G gratuit Généamania
Généatique-Généatique Classique P 29,95 à 129,95 € Généatique Classique
Genopresse P 49€ Genopresse
GeneWeb G gratuit GeneWeb
Gramps G gratuit Gramps
Heredis P 49,90 à 149,90 € Heredis 9 Classic
Legacy Family Tree G ou P < à 30 € Legacy Family Tree
LifeLines G gratuit LifeLines
ohmiGene G ou P 20 € ohmiGene
PhpGedView G gratuit PhpGedView
ProGene G gratuit ProGene
Wdgene G gratuit Wdgene
webtrees G gratuit webtrees
WinAncêtre G ou P 0 à 32 € WinAncêtre
WinFamily P gratuit pendant 21j puis 49$ Win Family

Logiciels pour Mac

Logiciels Gratuit ou payant Prix Explication sur geneawiki (cliquez sur le nom)
Ancestris G gratuit Ancestris
GenealogyJ G gratuit GenealogyJ
Généamania G gratuit Généamania
GeneWeb G gratuit GeneWeb
Gramps G gratuit Gramps
ohmiGene G ou P 20 € ohmiGene
MacFamilyTree P 29 à 49 $ MacFamilyTree
Heredis Mac X.2 P 99,90€ Heredis Mac X.2
Reunion P 99 $ Reunion


Remarques :

  • Les éditeurs font souvent des remises à de multiples occasions (achat en ligne, pour les membres d'un cercle, reprise d'un logiciel, sortie d'une nouvelle version, salons ou démonstrations).
  • Avant de vous lancer sur un logiciel payant vous pouvez commencer en utilisant un logiciel gratuit. Vous aurez ainsi le temps de cerner vos besoins et de trouver par la suite le logiciel qui vous convient. Il vaut mieux se tromper au début que plus tard quand le transfert des informations devient plus compliqué. Mais attention ... si vous deviez changer par la suite de logiciel sachez que les transferts de données entre logiciels ne sont pas fiables à 100 % (malgré les affirmations des éditeurs). La parade est de ne saisir les informations que dans les champs prédéfinis courants et communs à tous les logiciels (naissances, mariages et décès). Evitez les champs "exotiques".
  • S'il existe des logiciels gratuits, pourquoi acheter un logiciel ? Aujourd'hui il n'existe aucun comparatif des qualités et des défauts des logiciels de généalogie. Acheter un logiciel rassure certains utilisateurs. Certains logiciels payants sont assez nettement plus utilisés. On peut trouver que le logiciel payant correspondait plus à ses besoins pour certaines fonctionnalités. Il y a dix ans, il n'y avait pas tous ces logiciels gratuits.

Liste d'utilisateurs

L'entraide entre utilisateurs étant souvent utile, l'existence d'un lieu d'échange indépendant entre utilisateurs est un avantage.

A noter également l'existence d'un groupe de discussion consacré exclusivement aux logiciels de généalogie : fr.comp.applications.genealogie

Import/Export au format GEDCOM

EXPORT : Quelles sont les "données perdues" lors d'un export GEDCOM ? Une donnée perdue est une donnée qui n'est pas exportée: elle ne pourra pas être transférée lors d'un changement de logiciel, ni pour utiliser un logiciel complémentaire souvent précieux pour des fonctions absentes du logiciel de saisie.

On peut séparer ces données perdues en trois : - celles qui ont une place standardisée (mais pas exploitée par l'export) - celles mal exportées (non respect de la norme qui les rend irrécupérables) - celles que le produit permet de saisir, non prévues en standard, et sans export dédié (par les notes ou tout autre possibilité).

La difficulté est de trouver une information objective sur ces données perdues. Il est difficile de trouver une information fiable pour un logiciel ayant peu d'utilisateurs. Cela pourrait laisser croire que le logiciel pose peu de problèmes. Sans préjuger de la qualité d'un logiciel, ce sujet est assez pointu et demande une connaissance très précise du logiciel et du GEDCOM pour parvenir à identifier une donnée perdue.

Le respect de la norme GEDCOM est l'un des critères essentiels du choix : un logiciel qui ne la respecterait pas suffisamment doit être impitoyablement rejeté.

  • L'éditeur GenealogyJ édite directement le fichier GEDCOM et respecte tous les aspects du standard
  • L'éditeur Ancestris édite directement le fichier GEDCOM et respecte tous les aspects du standard
Tutoriels : créer un fichier GEDCOM, exemple avec de nombreux logiciels sur cette page.

Travail collectif

GeneWeb, PhpGedView et webtrees sont conçus pour être consultés et mis à jour simultanément par plusieurs personnes. Cela permet de gérer et de faire évoluer de grosses bases, sans limitation (théorique) du nombre de magiciens, ni de la taille de la base. Les statistiques de connexion sont affichées à chaque requête.

Les sites Généamania sont conçus pour être consultés et mis à jour par plusieurs personnes suivant un système d'autorisations par niveaux (lecture des informations publiques, lecture de toutes les informations, mise à jour, mise = jour + gestion du site). Il n'y a pas de limitation théorique au nombre de personnes gérées. Chaque visiteur peut par ailleurs proposer des contributions pour faire évoluer la généalogie.

Formats médias reconnus

Généatique (selon éditeur) Images : bmp , pcx, tif, tga, jpeg, wmf, png, (format TIFF-Multipages non supporté). Sons : wav,mid. Vidéos : avi,mpeg.

Heredis 8 Formats reconnus : jpg, jpeg, bmp, pdf, emf, wmf, (format TIFF-Multipages non supporté). Possible de rattacher n'importe quel type de fichier en tant que Media (AVI, MOV, RTF, DOC, TIF, ....).

Legacy (anglais) : Images et sons (selon éditeur) Formats supportés : bmp, cals, dcx, eps, gem img, gif, halo cut, ico, iff, ioca, jpeg, laserview, macpaint, msp, pcx, png, psg, pict, xpm-x, rast, targa, tiff, wmf, wpg, xbm-x, (format TIFF-Multipages non supporté). Remarque : nombre illimité d'images associés à un individu. Fichier audio associable par image. Agrandissement > 2000%. Conversion des formats. Les images peuvent être tournées, inversées, converties en niveaux de gris, ajustées par le contraste, la luminosité et la clarté. Les images et les sons peuvent être diffusés en diaporama avec effets, légendes, dates et descriptions.

Family Tree Maker (anglais) Formats : pcd, fpx, wmf, tiff, bmp, jpg (format TIFF-Multipages non supporté). Remarque : photo, audio, vidéo. Séquences multimédia avec affichage controlé. Choix du nombre d'images par page, du style et de la couleur.

WinFamily 10 (français) Formats reconnus : jpg, jpeg, bmp, tif. Possible de rattacher n'importe quel type de fichier en tant que Media (AVI, MOV, RTF, DOC, TIF, ....).


Liste des logiciels

Logiciels de gestion de votre généalogie

Il existe un très grand nombre de logiciel de généalogie. Nous les avons classés par système d'exploitation :

Autres Utilitaires

Logiciels de publication

Quelques conseils

Changer de logiciel

Changer de logiciel est toujours délicat, nous vous conseillons d'essayer chaque logiciel. Une fois le choix effectué, vous allez devoir transférer les données d'un logiciel à l'autre.

Les logiciels possèdent une fonction permettant d'exporter et d'importer les fichiers au format Gedcom. Réalisez au moins deux sauvegardes de vos données puis faites des essais en suivant les documentations.

Malheureusement, la norme Gedcom (version 5.5), qui a cependant le mérite d'exister, n'est pas le standard que l'on souhaiterait et dépend encore trop des interprétations des éditeurs des logiciels de généalogie. Vous pouvez perdre des données lors de l'export depuis votre ancien logiciel vers le format Gedcom. Certains logiciels ont des données propres, dont certaines ne pourront être échangées.

On peut espérer que la nouvelle norme Gedcom (dénommée Gedcom X) comblera les défauts actuels.

La bonne nouvelle c'est que les données bien échangées incluent la filiation et les évènements principaux (naissance, mariage décès). Les problèmes surviennent selon les sources, les lieux (nombre de niveaux hiérarchiques, ...), les notes (privées/publiques, rattachements, ...), les mises en forme des textes (RTF), les patronymes et leurs accessoires (préfixes, suffixes, surnoms, ...), l'expression des dates, les liens non filiatifs. Il existe pour mener à bien une telle migration, des outils de manipulation des données d'un fichier Gedcom pour vérifier les résultats intermédiaires.

Quand vous envoyez un fichier gedcom issu de Heredis vers Geneanet, tous les couples sont indiqués "mariés" (par défaut) dans Geneanet, même si vous avez "non-mariés" à l'origine. Il en est de même pour les "fiancés".

Nos conseils :

a) Quand vous posez une question : donnez le nom de votre logiciel actuel, nom du nouveau logiciel, précisez les versions et la taille de votre fichier.
b) Renseignez-vous un minimum sur le Gedcom (pas besoin d'être informaticien pour en comprendre l'essentiel)
c) Révisez en profondeur votre fichier pour le rendre le plus homogène possible et y éliminer au maximum les champs "exotiques"
d) Pour faire les choses bien, vous serez contraint de faire des tests pour vérifier le bon export/import des données de votre fichier. Il est parfois inévitable lors de la migration de faire appel à des méthodes auxiliaires pour ne pas perdre trop d'informations, quitte à ce que certaines données ne se retrouvent pas dans la même structure logique.

En bref .... ce n'est pas une affaire très facile si on ne souhaite rien perdre !

Mais ça dépend aussi beaucoup de la façon dont vous avez effectué vos saisies dans votre logiciel d'origine.

Or dans ce domaine il est rare de trouver un fichier homogène dans la saisie et se limitant aux données de base !

Sauvegarde

Vous ne pouvez pas avoir une confiance absolue dans votre outil informatique ; n' oubliez pas que même si les matériels informatiques sont de plus en plus fiables, il peut toujours arriver qu'un disque dur tombe en panne, une coupure de courant peut se produire durant un enregistrement ! Afin d'éviter de perdre vos données il est donc indispensable d'effectuer régulièrement des sauvegardes de vos fichiers généalogiques sur des supports externes : copiez vos fichiers sur des disquettes, des cartouches de type ZIP ou JAZ ou gravez un CD-ROM (et ajoutez-y également les fichiers annexes comme les photos, les actes numérisés !).

Une solution efficace reste également de déposer régulièrement votre fichier gedcom chez votre hébergeur (il vous faut pour cela un logiciel de transfert dénommé FTP, et quelques connaissances de base en informatique) ou vous envoyer vos fichiers en utilisant les comptes mails gratuits. Vous pouvez également ouvrir un compte chez GeneaNet, par exemple, et y envoyer votre fichier gedcom.

  • Quelques fiches pratiques :

Liens utiles



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie GeneaWiki.