GALLIENI Joseph

De GeneaWiki


Joseph, Simon GALLIENI - Maréchal de France - Ministre de la Guerre

né à Saint-Béat :1849 - mort à Versailles : 1916

Fils d'un immigré italien, Joseph Galliéni choisit l'Infanterie de marine à sa sortie d'école de Saint-Cyr.

Il fait campagne en 1870 avec le 3ème RIMa et se bat à Bazeille.

Colonial dans l'âme, il s'impose par son génie politico-militaire en Afrique et d'abord au Soudan. Après l'école de guerre, il est nommé au Tonkin au commandemnt du 1er Territoire, à la frontière chinoise, qu'il pacifira.

Général de brigade, il est envoyé à Madagascar en 1896 et pacifira la grande île en huit ans d'un proconsulat particulièrement fécond. A la suite d'une expédition française, la "Grande île" vient d’être annexée par la France. Le général Gallieni est alors chargé d’organiser la pacification politique et militaire du pays en abolissant la monarchie. La Reine nationaliste Ranavalona III est déposée avant d'être exilée. Il fait abolir l'esclavage et met fin au régime féodal.
Figure incontournable de l'histoire malgache, Gallieni avait, jusqu'en 1972, sa statue équestre au beau milieu de la capitale malgache : Antananarivo.

Après un série de grands commandement il quitte le service actif en avril 1914.

Devant l'avance allemande d'août 1914, il est nommé gouverneur militaire de Paris et sera l'inspirateur du plan(fameux taxis de la Marne) qui conduira à la victoire de la Marne.

Ministre de la Guerre d'octobre 1915 à mars 1916, il démissionne et meurt peu après d'une intervention chirurgicale.

Il est nommé maréchal de France à titre postume en 1921.

La promotion de Saint-Cyr de 1927 porte son nom.

Une commune de l'Algérie créée en 1858 dans le département de Constantine porte son nom :Gallieni