Algérie - Cherchell

De GeneaWiki

Retour


Cherchell
Blason Cherchell.JPG
Informations
Pays Drapeau de l'Algérie    Algérie
Willaya {{{Région}}}
Deira {{{Province}}}
Code postal 42300
Population hab. ()
Densité hab/km²
Nom des habitants Cherchellois
Superficie
Point culminant
Altitude
Coordonnées (long/lat)
Localisation


H
Histoire.pngistoire de la commune

Histoire ancienne

Aqueduc

Cherchell est l'ancienne IOL, du temps des Phéniciens, résidence de Juba II, roi de Mauritanie descendant des rois numides, fils de Juba Ier(le Berbère), officier de l'armée romaine.

Il en fit sa Capitale et y fonda une ville nouvelle appelée Caesaréa en l'honneur de l'empereur Jules-César-Octave.
Il dota la ville d'édifices publiques sur le modèle de l'empire romain où il fut élévé.

A l'époque romaine la ville avait pris le nom de Juliae Caesaréa.
Elle existait déjà au IVème siècle avant Jésus Christ et s'appelait Iol. C'était un comptoir phénicien de médiocre importance. Plus tard, et après l'époque carthaginoise elle devint le centre de la Maurétanie Césarienne et son rayonnement s'accrut. Sa population fut estimée à 100 000 personnes à l'époque de Juba II, souverain indigène, épris de culture gréco-latine, artiste et littérateur.
Comme l'écrivit Louis Bertrand dans son ouvrage "Africa" : "Juba nous intéresse comme le personnage le plus représentatif de son époque et de sa patrie. Il symbolise à merveille ce que fut l'Afrique sous la domination romaine".

Il subsiste quelques ruines de l'époque romaine. Parmi les vestiges qui nous ont permis de comprendre la topologie des lieux, on peut citer, outre quelques riches maisons, les grands thermes, le théâtre et la place romaine où subsistent des colonnes et une fontaine ayant fière allure.

Un aqueduc gigantesque irriguait Cherchell et sa région, long de 28 kilomètres, il y amenait les eaux du Djebel Chenoua. Bref, cette cité était très prospère à l'époque.

Les Romains restèrent plus de quatre siècles en Afrique du Nord.

Présence turque

Algerie (Berbérie) 1515-1830.JPG 1515-1830 Maurétanie

Au cours des périodes qui suivirent, ce fut l'arrivée des Turcs qui s'installèrent en Maurétanie.
Cette présence modifia quelque peu l'aspect politique du pays et fut à l'origine de la guerre de course sur mer, avant que ne débarquent en 1830 les Français, qui y œuvrèrent, à l'exemple des Romains, jusqu'en 1962.

Kheir ed-Dine, frére de Barberoussse fait empaler les chefs qui se sont soulevés, et soumet Cherchell à une contribution de 300 pièces d'or et laisse dans la place un gouvernement turc et une garnisson.

Cherchell devient de plus en plus un nid redoutable de corsaire. Il faut des bois de construction pour les navires. Le raïs de cherchell, sur ordre de Hassen-Bey, met en coupe réglée les belles forêts alentour, son cadre et sa parure.

occupation française

Algerie1840-1962.JPG 1840-1962 Algérie

Un siècle et demi plus tard, la flotte française commandée par Duperré arrive devant Sidi-Ferruch, pour arrêter la course des corsaires. C'est le début d'une de la colonisation française

En 1830, la ville comptait environ 2500 habitants. Affranchie de la domination turque, elle fut pendant quelques temps, gouvernée par la famille des Ghobrini.

La résistance des beni menaceur et des cherchellois guidés par malek sahraoui elberkani -le khalife de l'émir abdelkader pour la région de cherchell- a pu retarder l'arrivée des forces d'invasion jusqu'au 10 mars 1840, date de la chute de la ville de cherchell au mains de l'armée coloniale française

Le 20 septembre 1840, un arrêté du gouverneur Général créé une colonie de 100 familles. Le plan est arrêté avec toutes les infrastructures de la nouvelle ville.

En 1854 Cherchell dont la population européenne dépassait un millier d'âmes était organisée en commune.

Un petit port avait été aménagé dans les années précédentes entre la côte et l'ilot.

Le Musée
Le Musée


A été construit en 1908 sur les plans de l' Architecte Régnier d' Alger - A lui seul c'est tout l'Afrique romaine dans ce qu'elle eut de plus grandiose, de plus puissant.






Le Phare
Le phare

C'est un monument qui jaillit au milieu d'un îlot. Le phare de Cherchell ne peut échapper aux regards. Sa construction remonte à 1881.
La maçonnerie, qui a façonné ce phare d'une hauteur de 28,60 m à partir du sol, démontre tout le génie de ses concepteurs.

Ce phare du Fort de Joinville a été construit avec cette merveille pierre extraite d'une carrière de Marseille. Les calculs des escaliers en colimaçon ont été faits par des ingénieurs français des services des travaux publics. La construction du phare a débuté sur une large base de ce site archéologique.Les marches des escaliers en pierre taillée importée de Marseille sont collés verticalement selon un plan géométrique conique. Il existe 119 marches en pierre à l'intérieur de cette superbe structure. Plus haut encore, il faut escalader 27 escaliers en bois pour atteindre cet appareillage, ce pupitre. La tour de ce phare se compose d'un soubassement tournant muni de deux moteurs qui se relaient toutes les 24h par un système d'inversuer. L'aventure ne s'arrête pas-là, car il faut monter les 9 marches d'escaliers qui restent pour enfin pouvoir observer l'horizon. La hauteur totalede ce phare à partir du niveau de la mer est estimée à 34,08m. Certaines archives détenues , nous indiquent les mouvements à vapeur depuis 1904.

Pour l'histoire, les fouilles archéologiques et de sauvetage effectuées au début de 1960 amenèrent la découverte d'un phare dans cet îlot de Joinville. Selon les écrits de J. Lassus, seules en subsistent les fondations. Il est construit selon les traditions qui l'apparente à l'architecture héllénistique.

Extrait de Site Arab-art

Repère géographique.png Repères géographiques

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Carte Michelin Cherchell.jpg à une centaine de km d'Alger

Plan de la ville

Cliquer sur le plan pour l'agrandir

Plan de Cherchell.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cliquez sur les photos pour les agrandir


voir aussi :

Galerie photos site P.N

Familles notables.png Notables

Les Maires jusqu'en 1962

Les Notaires

Les Curés

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

A partir de 1962 :

A.P.C (Assemblée Populaire et Communale dirigée par un Président)

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Les cimetières

CHERCHELL / Le cimetière chrétien à l’abandon
Il suffit de contourner une clôture qui fait face à la RN 11, du côté nord, pour pénétrer dans le cimetière chrétien qui se trouve dans un état de dégradation avancé. Des amas d’ordures ménagères et de gravats s’amoncellent dans la partie ouest de l’ancienne ville de Cherchell.
A l’entrée du cimetière chrétien, une cabane partiellement détruite dégage des odeurs nauséabondes. A l’intérieur, il est impossible de faire un pas sans marcher sur des excréments. L’espace où reposent les morts est «labouré». On a fait table rase des tombes. Il reste quand même des morceaux de marbre qui portent des inscriptions en hébreu. Des plaques de marbre portant les noms des familles de confession chrétienne traînent ici et là. Impossible d’identifier les tombes ou plutôt ces «trous».

Source :Il n’y a point de respect pour les morts.
Par M’Hamed H.-Journaliste du El Watan

Photos ambassade de France (nettoyage fait)

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Logo internet.png Liens utiles (externes)