50099 - Carentan

De GeneaWiki

Retour

Carentan
Blason de Carentan
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Région (+) Région - Blason - Normandie.png    Basse-Normandie
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Saint-Lô-50502.png    Saint-Lô (Préf.)
Canton Blason Carentan-50099.png   50-09   Carentan
Code INSEE 50099
Code postal 50500
Population 6 056 hab. (2009)
Nom des habitants Les Carentanais
Superficie 1566 hectares
Densité 404,85 hab/km²
Altitude 0 m/30 m
Point culminant 30 m
Coordonnées
géographiques
-01°14'49"E/49°18'15"N
Localisation
50adm Carentan.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?

H
Histoire.pngistoire de la commune

Marianne.jpg Histoire administrative

L'élection de Carentan

Circonscription d'ancien régime[1]. Cette circonscription appartenait à la généralité de Caen. En 1735, le recensement fait état de 91 paroisses dans son ressort et 10 004 feux. Ces paroisses appartenaient aux sergenteries suivantes :

En 1691, lors de la création de l’élection de Saint-Lô, elle perdit 29 paroisses.


La sergenterie

Siège d'une sergenterie[2] qui comprenait, en 1735, 14 paroisses :


50099 bailliageCarentan.jpg

Le bailliage secondaire

Carentan était le siège d'un bailliage secondaire du baillage de Cotentin. En 1789, les paroisses suivantes dépendaient de son ressort : Angoville-sur-Ay, Appeville, Auville-sur-le-Vey, Auvers, Auxais, Barneville-sur-Mer, Baupte, Beuzeville-en-Bauptois, Beuzeville-sur-le-Vey, Blosville, Bolleville, Boutteville, Bretteville-sur-Ay, Brévands, Brucheville, Carentan, Carquebut, Catz, Cauquigny, Chef-du-Pont, Coigny, Cretteville, Ecoquenéauville, Foucarville, La Haye-du-Puits, Houtteville, Méautis, Mobecq, Les Moitiers, Montmartin-en-Graignes, Neufmesnil, Prétot, Ravenoville, Sébeville, Saint-André-de-Bohon, Sainte-Côme-du-Mont, Saint-Eny, Saint-Georges-de-Bohon, Saint-Germain-sur-Ay, Saint-Germain-de-Varreville, Saint-Hilaire-Petitville, Sainte-Marie-du-Mont, Saint-Martin-de-Varreville, Sainte-Mère-Eglise, Saint-Pellerin-de-Catz, Saint-Symphorien, Varenguebec, Vierville, Vindefontaine.


Le doyenné

A la veille de la révolution, le doyenné de Carentan[3] comptait 14 paroisses : Carentan, Saint-Hilaire-Petitville, Saint-Pelerin, Brévands, Beuzeville-sur-le-Vey, Auville, Sainteny, Méautis, Catz, Saint-Georges-de-Bohon, Montmartin-en-Graignes, Saint-André-de-Bohon, Auxais, Auvers.

Ce doyenné appartenait au diocèse de Coutances, à l’archidiaconé du Bauptois ainsi que les doyennés du Bauptois, de la Haye-du-Puits, de Saint-Sauveur-le-Vicomte, de Barneville.


Notice de 1686

CARENTAN ville de France dans la basse Normandie. Elle est située sur la rivière de la Douve ou d'Ouve qui y reçoit celle de Carentey ou Carentan à trois lieues de la Mer , et à sept ou huit de Coutances. Car Carentan est dans le Coutantin. Les plus grosses barques y remontent par le moyen du reflux , ce qui la rend une ville assez marchande. Il y a de grands fauxbourgs, un beau Château & la ville est assez forte, ayant de bonnes murailles avec des fossés remplis d'eau, outre qu'elle est située dans un lieu marécageux. Carentan a Bailliage, Election, & titre de Vicomté. Les bonnes gens du païs disent que c'est un ouvrage de Caros Colonel de César. Saint Léon Archevêque de Rouen qui vivoit dans le IX. siècle étoit de Carentan. Cette ville eut part aux malheurs de la France durant les guerres civiles du XVI. siècle. Le Comte de Montgomerry un des chefs des Huguenots la prit en trois jours, l’an mil cinq cens septante quatre. Et le Comte de Matignon Lieutenant de Roy en Normandie, & chef des troupes Royales, la reprit peu de tems aprez. Des Lorges fils de Montgomerry qui commandoit dans la place, fut fait prisonnier[4].


Blason de Carentan Héraldique

D'argent à l'aigle éployée de gueules, accostée de neuf billettes de même, 4, 2, 2 et 1 ; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or.


Patrimoine.png Patrimoine

L'église

L'église est sous le vocable de Notre-Dame. Elle a été élevée en 1466 par Guillaume de Cerisay, seigneur de Vesly, bailli du Cotentin, et Jacqueline de Rantot, sa femme, sur leurs deniers. Ils y sont inhumés. La cure de Carentan se divisait en deux portions d'un égal revenu ; ils étaient à la nomination du roi[5].


L'Hôtel-de-Ville

Il occupe l'ancien couvent des Augustines. Ce couvent fut fondé en 1635 par Marthe du Faoc, veuve de Jacques d'Auxais, seigneur de Notre-Dame-d'Allonne, de Saint-Pierre-d'Arthéglise et de Sortosville[6]. Il fut édifié de 1644 à 1652 par les sœurs augustines qui en firent leur couvent en mars 1652.


Démographie.png Démographie

Année
Nombre
1793
2 632
1800
2 857
1806
2 717
1821
3 009
1831
2 773
1836
2 801
1841
2 920
1846
3 069
1851
2 986
1856
3 025
Année
Nombre
1861
3 110
1866
3 056
1872
3 020
1876
3 139
1881
3 045
1886
3 232
1891
3 483
1896
3 739
1901
3 968
1906
4 076
Année
Nombre
1911
3 987
1921
3 566
1926
3 656
1931
3 641
1936
3 876
1946
4 289
1954
4 794
1962
5 256
1968
5 563
1975
6 187
Année
Nombre
1982
6 589
1990
6 300
1999
6 340
2009
6 056
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Cassini


Repère géographique.png Repères géographiques

Communes limitrophes : Saint-Côme-du-Mont, Méautis, Saint-Pellerin, Catz, Saint-Hilaire-Petitville

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Familles notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Léon LEMARINEL 1840 - 1848 (1802-1853), né à Saint-Lô, pharmacien, conseiller général du canton de Carentan (1845-1848)  
Jean-Louis-Antoine SIVARD de BEAULIEU 1848 - 1852 (1800-1867), né à Paris, conseiller référendaire à la Cour des Comptes, conseiller général de Montebourg (1833-1842)  
- -  
Amédée-Louis GOUVILLE 1862 - 1888 (1807-1890), médecin, Conseiller général du canton de Carentan (1871-1886)  
- -  
Armand ARTU 1899 - 1901 (1845-1926), né à Sainte-Mère-Eglise, médecin, conseiller général du canton de Carentan (1904-1922)  
- -  
Amand ARTU 1904 - 1908  
- -  
Amand ARTU 1919 - 1920  
Jean-Baptiste CAILLARD 1920 - 1925 Médecin  
Frédéric RAUX 1925 - 1926 1865-1935), né à Athis (Orne), vétérinaire, conseiller général du canton de Carentan (1922-1928)  
Jean-Baptiste CAILLARD 1928 - 1944  
JORET - Refuse la fonction  
Georges ALPHONSE 1947 - 1968 (1901-1968), né à Hambye, chef de service aux établissements Gloria, conseiller général du canton de Carentan (1949-1967)  
Léon GILLES 1968 - 1970 (1914-), né au Molay-Littry (Calvados), commerçant, conseiller général du canton de Carentan (1967-1973)  
André GILLOT 1970 - 1978 (1924-), né à Paris, directeur de la laiterie Gloria, conseiller général du canton de Carentan (1973-1979), conseiller régional (1974-1977)  
Jean-François LANDRY 1978 - 2008 expert-comptable, conseiller général (1998-2004)  
Jean-Pierre LHONNEUR 2008 - Directeur de recherche et développement ; réélu en 2014  
- -  

Les notaires

Carentan 1

Prénom(s) NOM Période Observations
Guillaume NOBLET 1628-1636  
Pierre NOBLET 1636-1639  
Louis LEVAVASSEUR 1640-1643  
Isaac LECONTE 1640-1645  
Christophe LORET 1645-1648  
Louis JOUENNE 1657-1662  
Richard VIC 1663-1666 de 1671-1677, 1679-1696  
Jean CORNAVIN 1678-  
Nicolas SORET 1696-1708  
Jean-François RIVIERE 1708-1735  
Louis-Richard RIVIERE 1735-1765  
Louis-Charles RIVIERE 1765-1779  
Jean-Louis HEBERT 1779-1780  
François –Laurent LEBRUN 1780-1786  
François JOURDAN 1787-1806  
Frédéric-Jean-François POISSON 1806-1825  
Charles-Joseph MEURDRAC 1825-1826  
Pierre-François LEPINEY 1826-1831  
Michel-Sébastien-Amand LENOEL 1830-1837  
Jean LENOEL 1831-1844  
Alfred MARIE 1844-1864  
Jean-Louis-Emile ROSEY 1864-1880  
Adolphe-Gaston DESPRAIRIES 1874-1896  
Charles-Marie-Léon LEROUX 1896-1926  
Victor-Alphonse-Lucien BONNET 1926-1938  
Charles-Louis-Maurice RENAUX 1938-1967  
André-Alfred-Louis LEMAITRE 1967-1998  
Jérome LEMAITRE 1998-  
Stéphane EUDES 1999-  

Carentan 2

Prénom(s) NOM Période Observations
Noël-Auguste-Martin DELAVARDE 1806-1830  
- -  
Napoléon-Adolphe LENOEL 1837-1854  
Léon-Jules LENOEL 1854-1872  
François INGOULT 1872-1874  
Constant-Raphaël GODIN 1874-1881  
Ernest-Eugène-Emile BOISSEL-DOMBREVAL 1881-1891  
DESPLANQUES 1891-1892  
Eugène-Jules-Alphonse REGNAULT 1892-1896  
Louis-Adolphe NATIVELLE 1897-1920  
- -  
Charles-Léon-Joseph LECOEUR 1931-1959  
Léon-Auguste-Charles NAVET 1959-1998  
François GRAVELLE 1998-  
- -  

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h45 - 12h15 8h45 - 12h15 8h45 - 12h15 8h45 - 12h15 8h45 - 12h15 - -
Après-midi 13h15 - 17h45 13h15 - 17h45 13h15 - 17h45 13h15 - 17h45 13h15 - 17h45 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Boulevard de Verdun - 50500 CARENTAN

Tél : 02 33 42 74 00 - Fax :

Courriel : mairie@ville-carentan.fr

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (11/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Collections : de 1639 à aujourd'hui

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Blaisot, "Le coût de la vie à Carentan en 1631", Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, vol. XXI, 1924.
  • Marcel Duval, "L'élection de Carentan du milieu du XVIIe au milieu du XVIIIe siècle. Étude d'histoire sociale"», Cahier des Annales de Normandie, n° 3, 1963.
  • René Le Tenneur, 'Carentan à travers les siècles', Coutances, OCEP, 1970.
  • Carentan (Le canton de) de Michel Hébert.

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Sources et notes

  1. Claude-Martin Saugrain, Nouveau dénombrement du royaume, par généralitez, élections, paroisses et feux, 1735.
  2. Claude-Martin Saugrain, ibid.
  3. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, p.97 (t. 2).
  4. Le grand dictionnaire historique, ou Le mélange curieux de l'histoire sacrée et profane. Tome 1, Partie 2 / ... Troisième édition, corrigée, & divisée en deux tomes (4 parties). Par Mre Louys Moreri,... éditeur : J. Gyrin et B. Rivière (Lyon), 1683
  5. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, p.389 (t. 2).
  6. Le grand dictionnaire historique, ou Le mélange curieux de l'histoire sacrée et profane. op. cit.