50008 - Anctoville-sur-Boscq

De GeneaWiki

Retour

Anctoville-sur-Boscq
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Région (+) Région - Blason - Normandie.png    Basse-Normandie
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Coutances-50147.png    Coutances (S-Préf.)
Canton Blason Bréhal-50076.png   50-06   Bréhal
Code INSEE 50008
Code postal 50400
Population 518 hab. (2009)
Nom des habitants Anctovillais, Anctovillaises
Superficie 215 hectares
Densité 194 hab/km²
Altitude
Point culminant 69 m
Coordonnées
géographiques
-01°31'52"E/48°50'41"N
Localisation
50adm Anctoville.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

H
Histoire.pngistoire de la commune

Topo.jpg Toponymie

«le domaine d'Asketill» Du latin villa, domaine rural, précédé du nom de personne scandinave Asketill[1].

Attestations anciennes

1155, Anschetevilla, Cartulaire du Mont-Saint-Michel

1248, Anquetovilla, Cartulaire de Hambye[2]


Marianne.jpg Histoire administrative

Le 1er janvier 2002, la commune a adhéré à la Communauté de Communes du Pays Granvillais.

Le déterminatif (sur-Bosq) d'Anctoville date de 1947.

Sous l'Ancien Régime, la paroisse dépendait de la sergenterie du Saint-Pair, de l'élection de Coutances, de la généralité de Caen.

Les fiefs

La vavassorie d'Anctoville était un arrière-fief de la baronnie de Saint-Pair.


Eléments d'histoire

Pour la fin du moyen Age, trois rôles de fouage sont conservés à la bibl. nationale[3] :

En 1398, Anctoville a 5 feux "resséants sous le duc d’Orléans". En 1458, la paroisse a 12 feux, un exempt de l’impôt (le couteur [sacristain]), et deux pauvres. En 1491, elle a 9 feux et cinq exempts : les meunier et métayer du seigneur ; un couteur, le meunier de Saint-Martin, un homme de pied.


Les Etats Généraux de 1789

La paroisse dépendait du bailliage de Coutances, du grand bailliage de Cotentin. En 1789, elle n'a pas rédigé de cahier de doléances.


Notices

La notice des instituteurs en 1913

A l’occasion des conférences pédagogiques les instituteurs et institutrices étaient invités à faire porter leur réflexion sur un sujet fixé à l’avance et à mettre en commun leurs contributions remises à l’inspecteur primaire sous forme de mémoires ou de notes. En 1913, ils sont invités à constituer une monographie de géographie locale de la commune où ils exercent.

Le plan proposé est précis et détaillé sous la forme d’un cahier-type. Le rédacteur doit en renseigner les rubriques. Il s’agit donc d’une source extrêmement riche qui permet de dresser un véritable tableau de la commune à la veille de la Grande Guerre.

Pictos recherche.png Lire la notice des instituteurs en 1913 ...


Patrimoine.png Patrimoine

L'église

L'église


L'église est placée sous le vocable de Saint-Martin, sa construction est située entre 1732 et 1760.

Sous l'Ancien Régime, cette paroisse dépendait de l’archidiaconé de Coutances ou de la chrétienté et du doyenné de Saint-Pair.


Démographie.png Démographie

Année
Nombre
1794
259
1800
219
1806
232
1820
243
1831
219
1836
208
1841
219
1846
227
1851
211
1856
199
Année
Nombre
1861
206
1866
212
1872
202
1876
199
1881
170
1886
169
1891
135
1896
138
1901
146
1906
140
Année
Nombre
1911
132
1921
118
1926
129
1931
125
1936
103
1946
112
1954
119
1962
110
1968
98
1975
111
Année
Nombre
1982
178
1990
285
1999
418
2009
518
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Cassini

En 1760, la paroisse d'Anctoville comptait 46 feux[4].

50008 Anctoville Population graphe jtt.png

Pictos recherche.png Analyse de l'évolution démographique du Canton...




^ Sommaire


Repère géographique.png Repères géographiques

Les communes limitrophes d'Anctoville-sur-Boscq sont : Longueville, Coudeville-sur-Mer, Saint-Planchers, Yquelon.

Lieux-dits, noms de villages

Le plan cadastral date de 1827 :

Section A : la Perdrière, la Durandière, la Turbotière, Beaufougeray, Village aux Telliers, Village aux Lamorts, le Long sillon.

Section B : le Manoir, Moulin d’Anctoville, Village Jouanne, la Duponterie, la Perdrière, Village de l’Eglise, Village aux Telliers, le Vieuxval.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Seigneurs et patrons de la paroisse

Le fief d'Anctoville fut la propriété de la famille d'Anctoville au (… XIV° - 1464 …) puis des Carbonnel (… 1598-1789)[5].

  • 1400, Fouques d’ANCTOVILLE, secrétaire du roi, seigneur d’Anctoville et de Sénoville
  • 1456, 1484, Olivier d’ANCTOVILLE
  • 1489, Robert de TOLLEVAST, à cause de sa femme, seigneur du Mesnil-Raoul, de Beuzeville-au-Plain et d’Anctoville
  • 1512, Richard du MESNILDOT
  • 1544, Marin du MESNILDOT, seigneur de la Selle, Saint-Floxel, Montreuil et Anctoville
  • 1578, Christophe de SAINTE-MARIE, seigneur du Boisfrou, du Tanu, Anctoville, Le Loreur
  • 1634, Jacques de CARBONNEL[6] (-après 1640), seigneur de Montreuil, de Tessel, d'Anctoville, fils de Thomas et de Marguerite de Saint-Gilles, époux de Françoise LE ROUX, fille de Guillaume, sieur du Buisson, vicomte de Saint-Sauveur-Lendelin de de Madeleine Michel[7].
  • 1691, Nicolas de CARBONNEL (vers 1621-1691), fils de Jacques, époux (contrat reconnu en 1643) de Jeanne DES ISLES, fille de Nicolas, écuyer, sieur de la Durandière et de Guyonne Locquetier.
  • 1676, 1710, Hervé de CARBONNEL (1645-1710), fils de Nicolas, épouse, à Saint-Servan le 20 mai 1668, Marie LE MUET fille d’Isaac, sieur de la Sauvagère, et de Marie Deschamps
  • 1711, Claude Auguste de CARBONNEL, époux de Marie Jacqueline de CUSSY, fille unique et héritière de François de Cussy, chevalier, seigneur et patron de Belval et de Marie-Charlotte Michel, aussi seigneur de Belval
  • 1760, Jean Louis de CARBONNEL (1733-), époux de Madeleine TESSON de La MANCELLIÈRE, aussi seigneur de Belval, Cambernon, Camprond, baron de Marcey


Les personnalités

Jacques CAMPION (1767 - 1843)

Négociant[8] et armateur à Granville, propriétaire de la terre d’Anctoville. Né à Périers, d’origine très modeste, il épousa une granvillaise qui apporta une dote de 30 000 Fr. Son commerce prospéra ; et sa fortune fut estimée à 3 600 000 Fr. "Mettant sans cesse en pratique cet axiome moral qui veut qu’ici bas l’on s’entraide, sa bourse et ses conseils ne manquaient en aucun temps au commerçant ou à l’ouvrier laborieux… artisan de son immense fortune, il n’oubliait pas les peines qu’il avait éprouvées au difficile début de sa carrière ; il les rappelait même souvent avec cette gaieté et cette franchise si nobles et si préférables à l’orgueil de certains riches parvenus" (Journ. D’Avranches, 24 déc. 1843).


D'ANCTOVILLE

D’ANCTOVILLE ; 1463, Monfaut[9] : Olivier d’Anctoville, Sieur dudit lieu, Sergenterie de Saint-Paer ; Noble

De sable, au lion couronné d’argent. Raoul d’Anquetriville[10], l’un des bannerets normands à la croisade de 1096 : de sable au lion d’argent armé et couronné d’or.


Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Hilaire François GERVAIS 1792 - an 14 élu le 16/12/1792, curé d’Anctoville  
P.J. DESILLES an 14 - 1831  
Pierre François HERPIN 1831 - 1836  
Francois DESDOUITILS 1836 - 1838  
Francois LE TELLIER 1839 - 1855  
Jean Marie HERPIN 1855 - 1878  
François MASSELIN 1878 - 1881  
Victor PERREE 1881 - 1888  
Léon HELEINE 1889 -  
- -  
- -  
René HELEINE - en 1945  
- -  
Serge MARTIN - en 1983  
- -  
Louis LAGOUGE 1995 - 2008 Négociant en carrelage  
Sylvain LEBRETON 2008 - 2010 Directeur d'agence  
Nadine BUNEL 2010- réélue en 2014  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Hilaire François GERVAIS - né à Bacilly en 1755, mort à Anctoville en 1821, curé d’Anctoville et maire  
- -  
- -  


Liste des titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Gratien EPRON 14/12/1824 - Chevalier en date du 30/11/1871, médecin à Paris  

Source : Base Léonore


Morts des guerres 1914-1918/1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 10h00 - 12h00 - - - - - -
Après-midi - - 15h00 - 19h30 - - - -


50008 - Anctoville-sur-Bosc mairie.jpg

Mairie
Adresse : 1 place de la mairie - 50400 Anctoville-sur-Boscq

Tél : 02 33 50 28 62 - Fax :

Courriel : mairie.anctovillesurboscq@wanadoo.fr

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (2007)


Dépouillements des registres paroissiaux

Registres : 1676 à aujourd'hui

Dépouillements du CG50 : 1676 à 1810 (BMS)

Dépouillements sur le Net en accès libre : Bases généalogiques de la Manche 1676 à 1810 (BMS).

(mise à jour novembre 2009)


Les dispenses de consanguinité

Elles sont disponibles aux archives départementales de la Manche à Saint-Lô ou encore aux archives diocésaines de Coutances (sur rendez-vous).

Pictos recherche.png La liste concernant la commune ...


Les recherches de noblesse

Pictos recherche.png voir ...


Archives notariales

Les habitants utilisaient les services du notariat de Granville.

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • "Anctoville-sur-Bosq" dans Société d'Archéologie de la Manche - Mélanges, publication multigraphiée, 12° série, 1983
  • Renault, Revue monumentale et historique de l’arrondissement de Coutances, « Annuaire du département de la Manche » 1854 et additifs de 1861.
Pictos recherche.png Lire l'article de M. Renault de 1854 ...


Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. René LEPELLEY, « Dictionnaire étymologique des noms de commune en Normandie », 1993.
  2. F. de Beaurepaire, "Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche", Paris 1986, p.67.
  3. M. Mortier, Inv. Des rôles de fouage, 1ère série, n° 7 ; 80 série, n° 20 ; 4° série, N° 30.
  4. Abbé Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France, 1762, t. 1, p. 170.
  5. Fonds Michel Lepesant (AD50 284 J 39, fiches par fiefs).
  6. I - Guillaume de Carbonnel, écuyer, seigneur de Tessel en 1549, fils puiné de Robert de Carbonnel, seigneur de Canisy, de Malloué et de Tessel, et de Catherine de Silly, épousa Jeanne du Mesnildot, fille et héritière de Marin du Mesnildot, seigneur de la Selle, Saint-Floxel et Montreuil ; il vivait encore le 30 juin 1574. Sa veuve remariée à Michel de Montreuil, seigneur de Lachamp, lieutenant du roi au gouvernement de Cherbourg, mourut en 1585 d’où II - Thomas de Carbonnel, seigneur de Tessel, demeurant à Montreuil, épousa par contrat du 23 juillet 1583 Marguerite de Saint-Gilles, fille de Jacques de Saint-Gilles, seigneur de Saint-Gilles et de Marguerite de Pierrepont, encore vivant le 1er août 1585, il fut tué au service du roi avant le 23 août 1590, d’où III – Jacques de Carbonnel. Bibl. Nationale. Chérin 44, dossier 944, fol. 24
  7. Recherche d'Aligre, 1634, Jacques Carbonnel, écuyer, sieur de Montreuil et d'Anctoville, demeurant paroisse de Montreuil, fils Thomas, fils Guillaume, fils Robert, fils Jean, écuyer, seigneur de Canisy.
  8. Société d'Archéologie de la Manche, 1983
  9. Mss Registre de MONFAUT, suivant la commission du roy de 1463, pour la recherche de la noblesse de Normandie Gallica
  10. Gabriel O’Gilvy, Nobiliaire de Normandie, t. 1, Londres, 1864, p.26.